Boeing est confronté à l'un des pires problèmes qui puissent affecter un avionneur: le crash de son dernier-né, le 737 Max. En l'occurrence, deux de ces appareils se sont écrasés après une défaillance technique, faisant 346 victimes. Et pour ajouter aux malheurs du constructeur américain, il y a quelques semaines, un B737 classique a été abattu accidentellement par l'Iran, qui l'avait pris pour un projectile américain. Le CEO de Boeing, Dennis Muilenburg, a démissionné ...

Boeing est confronté à l'un des pires problèmes qui puissent affecter un avionneur: le crash de son dernier-né, le 737 Max. En l'occurrence, deux de ces appareils se sont écrasés après une défaillance technique, faisant 346 victimes. Et pour ajouter aux malheurs du constructeur américain, il y a quelques semaines, un B737 classique a été abattu accidentellement par l'Iran, qui l'avait pris pour un projectile américain. Le CEO de Boeing, Dennis Muilenburg, a démissionné en pleine tourmente. Cet afflux de mauvaises nouvelles, qu'elles soient imputables ou non à l'avionneur de Seattle, lui cause beaucoup de tort. Des initiés prétendent que le 737 Max a été "conçu par des clowns, sous la direction de singes".Considérant toutes les déconvenues qui accablent Boeing, l'action a relativement bien résisté. Le marché semblait penser que le constructeur serait capable de contourner ces écueils, mais le doute commence à gagner les esprits. D'autres mauvaises nouvelles pourraient bien provoquer un décrochage. Nous anticipons ce scénario par l'émission d'un call pour ceux qui possèdent encore des actions Boeing, et par l'achat d'un put pour les autres investisseurs désireux de se positionner via des options. Boeing mai 2020,au prix d'ex. de 315 USD,à 31,45 USDLe cours de l'action Boeing est très volatil; les primes sont donc relativement élevées. Nous essayons d'en tirer profit avec ce call. La prime que nous percevons s'élève à 10% du prix d'exercice de 315 dollars. Si, contre toute attente, le cours augmente, nous pourrions devoir vendre les actions. Nous recevrions alors 315 dollars par action. En considérant la prime reçue, nous percevrions un total de 346,45 dollars. La taille du contrat étant de 100, il est préférable d'avoir au moins 100 actions Boeing par contrat émis. Si vous n'en possédez pas, vous pouvez miser sur la baisse du titre en achetant un put.Boeing juin 2020,au prix d'ex. de 290 USD,à 9,80 USDAvec ce put acheté, nous adoptons une stratégie plutôt agressive puisque le prix d'exercice est nettement inférieur au cours actuel de l'action. C'est aussi la raison pour laquelle ce put coûte moins de 10 dollars. Nous achetons cependant du temps jusqu'au 19 juin, en espérant une forte baisse du cours. Plus le cours de l'action Boeing fléchit, plus le gain potentiel est important. La perte maximale correspond au prix du put acheté.