Lumina Gold est en effet en vente; la légende canadienne des matières premières et actionnaire principal Ross Beaty (19,8%) l'a annoncé début 2020. L'opération s'inscrit dans la stratégie de Lumina Group, qui a acquis, depuis 2003, une dizaine de projets sous-valorisés dans le cuivre, pour les revendre ensuite (investissement de 275 millions de dollars, revenu de 1,6 milliard). Cangrejos (or et cuivre, Equateur) est le dernier grand projet du groupe n...

Lumina Gold est en effet en vente; la légende canadienne des matières premières et actionnaire principal Ross Beaty (19,8%) l'a annoncé début 2020. L'opération s'inscrit dans la stratégie de Lumina Group, qui a acquis, depuis 2003, une dizaine de projets sous-valorisés dans le cuivre, pour les revendre ensuite (investissement de 275 millions de dollars, revenu de 1,6 milliard). Cangrejos (or et cuivre, Equateur) est le dernier grand projet du groupe non encore cédé. Pour faciliter la transaction, plusieurs projets d'exploration moins développés ont été versés dans Luminex Resources en 2018. La nouvelle estimation provisoire, publiée en juin 2020, prévoit une production de 366.000 onces d'équivalent or par an en moyenne pendant 25 ans. Le coût de production est bas: 604 dollars l'once, revenus de la production de cuivre (20% du chiffre d'affaires) compris. La construction coûtera un milliard de dollars. Au cours de 1.680 dollars l'once troy d'or, la valeur actualisée des cash-flows s'établit à 2,5 milliards de dollars, alors que la capitalisation boursière du groupe ne dépasse pas 273 millions de dollars canadiens (CAD). Cangrejos, cinquième projet par ordre d'importance à ne pas encore appartenir à un grand acteur, a du potentiel d'extension. Ross Beaty a fourni, d'octobre 2020 à septembre 2021, une ligne de crédit de 5 millions CAD, tactique qui, à l'approche d'une vente (escomptée), permet d'éviter l'émission d'actions. La direction espère vendre au 1er semestre. L'Equateur n'est encore qu'un jeune pays minier, mais il offre depuis 2016 un cadre financier stable et réaliste aux entreprises minières. Les grands sites Fruta del Norte et Mirador ont été mis en service en 2019, et une dizaine d'entreprises internationales oeuvrent à des projets d'exploration. En l'absence de vente, le plan B consisterait à poursuivre le développement de Cangrejos, en réalisant une étude de faisabilité provisoire. Dans le pire des cas, Equinox Gold (Ross Beaty, là encore) pourrait se porter acquéreur. Mais convenir d'une juste valeur avec un homme qui revêtirait deux casquettes n'aurait rien d'évident: mieux vaudrait donc négocier avec un tiers. Nous tablons sur 1,2 CAD par action au moins, soit un potentiel haussier de 50% environ. Acheter (rating 1C).