L'action Velcan a perdu 26% cette année. Or son évolution avait déjà déçu les deux années précédentes. De plus en plus d'investisseurs boudent l'entreprise, qui enregistre des progrès trop lents dans le développement de petites centrales hydroélectriques. Elle a mis fin à ses activités au Laos en 2015 (en empochant un maigre bénéfice) et en Indonésie début juillet (en vendant à perte Redelong). Dans la province indienne d'Arunachal Pradesh, ses trois grands projets - Tat...