Le géant des matières premières Vedanta Resources est coté à Londres depuis 2003. Au printemps 2016, nous l'avions présenté comme une manière de miser sur le potentiel à long terme de l'Inde. Le titre venait de tomber à un plancher; début 2017, sa valeur était multipliée par cinq. La fusion des filiales Cairn India et Vedanta Ltd, qui assuraient, avec le producteur de zinc HZL, la majorité des activités indiennes, a ensuite permis de simplif...