Depuis 2007, nous ne sommes guère friands de valeurs financières. Certes, la conjoncture a pourtant parfois semblé propice à un investissement dans les actions bancaires européennes, ces dernières années. Comme au début de 2018, quand il avait été question d'une croissance synchrone (sur le plan géographique) de l'économie mondiale. Mais en raison de l'incertitude politique dans certains pays, dont l'Italie, il y a peu de raisons d'investir dans le secteur bancaire européen. Heureusement, plus près de chez nous, il demeure possible de réaliser des profits.
...