Dans notre précédente édition, nous avions défini plusieurs thèmes de base pour 2016, et nous vous présenterons nos valeurs favorites (belges et internationales) dans ces thématiques. L'accent toujours placé sur les valeurs à dividende stable est le premier thème que nous souhaitons mettre en lumière. Vu le prolongement de l'assouplissement monétaire par la Banque centrale européenne, les actions à dividende doivent garder leur place dans tout portefeuille d'actions.
...

Dans notre précédente édition, nous avions défini plusieurs thèmes de base pour 2016, et nous vous présenterons nos valeurs favorites (belges et internationales) dans ces thématiques. L'accent toujours placé sur les valeurs à dividende stable est le premier thème que nous souhaitons mettre en lumière. Vu le prolongement de l'assouplissement monétaire par la Banque centrale européenne, les actions à dividende doivent garder leur place dans tout portefeuille d'actions.Il existe évidemment beaucoup de valeurs à dividende, même (très) stable, chez nous et ailleurs. Notre sélection se concentre sur les entreprises dont nous pouvons affirmer avec grande certitude qu'elles devraient au moins conserver le même dividende en 2016, voire les années suivantes. Elles doivent du reste être promises à un gain de cours ou en tout cas enregistrer une performance supérieure à la moyenne du marché. Voici, par ordre alphabétique, un trio de valeurs belges et internationales, et nos arguments en leur faveur.Double top 3 Barco: nous anticipons une croissance annuelle de son dividende (au moins 1,70 EUR brut pour 2015) sur la base d'une trésorerie confortable. La décote pourrait être gommée au travers d'acquisitions ciblées, d'un programme important de rachat d'actions propres ou encore d'une forte hausse du dividende.Gimv: le groupe verse un dividende généreux depuis un certain temps déjà. Nous continuons d'espérer au minimum 2,45 EUR par action (5,6% brut) dans les prochaines années. Le holding récolte davantage qu'il ne sème pour l'instant. Les résultats sont donc à la hausse.Tinc: un des nouveaux venus cette année sur Euronext Bruxelles. La société belge d'investissements en infrastructure est à la traîne pour l'instant et s'échange au cours de son IPO. Dividende annoncé de 0,4675 EUR brut par action (4,25% de rendement brut). Nous espérons une redécouverte par le marché en 2016. GSK: géant pharma en retrait sur la Bourse londonienne en raison de l'arrivée à échéance de brevets, mais qui verse un dividende inchangé depuis des décennies (0,80 GBP par action; 5,9% rendement brut). La direction a l'intention de conserver le dividende dans les prochaines années. En outre, à partir de 2016, une phase de croissance devrait suivre, non encore intégrée dans le cours actuel.Potash Corp: le géant des engrais est en retrait en 2015. La phase de lourds investissements est pour ainsi dire terminée. Nous anticipons un redressement des prix agricoles en 2016. Le dividende (1,52 USD par action ; 7,5% de rendement brut) est très intéressant, en plus du potentiel de hausse de cours en 2016. Royal Dutch Shell: le bénéfice de la multinationale pétrolière souffre naturellement de la faiblesse du cours de l'or noir mais chez Shell, les effets sont encore limités, et la direction se focalise sur le maintien de son dividende (7,2% de rendement brut). Par ailleurs, le cours du pétrole semble avoir trouvé un plancher.