Les biotech belges du portefeuille modèle alignent, pour la deuxième année consécutive, d'excellents résultats. Si Bone Therapeutics et MDxHealth (toutes deux, -42%) déçoivent, Ablynx (+118%), Argenx (+62%) et Mithra Pharmaceuticals (+95%) s'envolent. Oxurion achève l'exercice en hausse de 7%. Après la sortie d'Ablynx, nous avons repris, au printemps, Biocartis (-24% entre son intégration et la fin décembre) au titre de deuxième entreprise de diagnostic. Nous venons également d'inclure Galapagos. Le lecteur trouvera ci-dessous, comme ces deux dernières années, un calendrier des annonces les plus attendues pour les valeurs biotech du portefeuille modèle, que nous commentons par ailleurs brièvement ici.
...

Les biotech belges du portefeuille modèle alignent, pour la deuxième année consécutive, d'excellents résultats. Si Bone Therapeutics et MDxHealth (toutes deux, -42%) déçoivent, Ablynx (+118%), Argenx (+62%) et Mithra Pharmaceuticals (+95%) s'envolent. Oxurion achève l'exercice en hausse de 7%. Après la sortie d'Ablynx, nous avons repris, au printemps, Biocartis (-24% entre son intégration et la fin décembre) au titre de deuxième entreprise de diagnostic. Nous venons également d'inclure Galapagos. Le lecteur trouvera ci-dessous, comme ces deux dernières années, un calendrier des annonces les plus attendues pour les valeurs biotech du portefeuille modèle, que nous commentons par ailleurs brièvement ici.L'année sera surtout consacrée aux exécutions. Soit, pour l'ARGX-113, la poursuite de l'étude de phase III sur la myasthénie grave, le démarrage d'une étude sous-cutanée de phase II, celui d'une étude de phase III dans l'IPT (maladie du sang) et celui d'une étude de phase II dans une indication de pathologie musculaire (CIDC). La journée R&D du 16/5 devrait permettre d'en apprendre plus sur les projets de développement clinique avec l'ARGX-117 et, peut-être, sur l'ARGX-118. Nous avons hâte de connaître les avancées réalisées sur l'ARGX-110 après l'accord de licence conclu fin 2018 avec Janssen Pharma, ainsi que sur l'ARGX-115 (AbbVie).La publication du rapport intermédiaire sur 2018 et la signature du contrat de distribution avec Nichirei Bioscience pour le Japon, le seul qui manquait à la diversification géographique, ont été très bien accueillies. Biocartise a profité du rebond de l'action pour lever 45 millions d'euros. Le marquage CE du test MSI (cancer de l'intestin) et la mise sur le marché du premier test basé sur une biopsie liquide pour le cancer du poumon sont au programme. La commercialisation de la version adaptée à l'Idylla du test Oncotype DX (cancer du sein) de Genomic Health est prévue pour le 2e semestre. Nous attendons l'annonce de nouveaux partenariats et sommes curieux de connaître l'évolution des ventes en 2019.Le principal objectif du spécialiste wallon de la thérapie cellulaire osseuse en 2019 sera d'obtenir de nouveaux financements. Les fonds lui permettront de soutenir sa demande d'autorisation de démarrer une étude de phase II/III sur l'ALLOB (fractures avec retard de consolidation), sur la base du nouveau processus de production, prévue au 2e semestre, ainsi qu'une étude de phase III avec le viscosupplément enrichi JTA-004 (arthrose du genou). Les résultats provisoires de l'étude de phase IIa avec l'ALLOB sur 32 patients ayant subi une opération de fusion vertébrale lombaire seront annoncés en été.Les résultats des études de phase III FINCH1 et FINCH3 sur le filgotinib (rhumatisme) devraient tomber sous peu. Plusieurs résultats d'études de phase II avec l'inhibiteur de la janus kinase (JAK) sont annoncés pour le 2e semestre. L'autorisation de mise sur le marché sera demandée cet été en Europe, et sans doute au 2e semestre aux Etats-Unis. Au 2e semestre toujours viendront les premiers résultats cliniques du Toledo, le programme de recherche de nouvelle génération sur les maladies infectieuses. L'on saura également si Galapagos aura trouvé un deuxième actionnaire stratégique issu du secteur (Gilead Sciences étant le premier).L'année sera cruciale pour MDxHealth. La politique de commercialisation autonome aux Etats-Unis a échoué et les mesures d'économies annoncées n'offrent pas suffisamment de perspectives de croissance à nos yeux. Vu la consommation élevée de liquidités, un revirement stratégique s'impose; si le rapport annuel, annoncé pour le 28/2, ne va pas dans ce sens, nous vendrons. L'entreprise aura besoin de nouveaux financements cette année.L'action a gagné 40% depuis que Mithra a annoncé que le PeriNesta, candidat médicament contre les effets de la périménopause, pourrait être un blockbuster potentiel. Une étude d'innocuité va en tout cas démarrer au 1er semestre. Pour le 1er trimestre, nous attendons les résultats de l'étude de phase III sur la pilule contraceptive Estelle en Amérique du Nord. Un contrat de licence pour le marché nord-américain pourrait suivre. En l'absence de partenaire avec qui conclure une licence sur les marchés majeurs pour Donesta, le candidat médicament contre les bouffées de chaleur durant la ménopause, Mithra lancera elle-même une mono-étude de phase III au 2e semestre.Tous les programmes en cours (deux études de phase II avec le THR-317, une étude de phase I avec le THR-149 et une étude sur le THR-687) livreront des résultats en 2019. Oncurious prévoit de faire un point sur l'étude de phase I/II avec le TB-403 (cancer du cerveau) cet été et, peut-être, de fournir une preuve de concept préclinique dans l'immunologie des tumeurs pour la fin de l'année. Cette actualité riche engendrera de fortes fluctuations des cours, surtout au 2e semestre.