Les actions des fabricants de semi-conducteurs ont atteint des sommets historiques début 2021, car les puces manquent. Les clients s'étaient montrés réticents à constituer des stocks pendant la crise sanitaire, et la situation se retourne désormais contre eux: plusieurs lignes de production dans le secteur automobile ont déjà été arrêtées. Cette pénurie renforce le pouvoir de fixation des prix des fabricants de semi-conducteurs.
...

Les actions des fabricants de semi-conducteurs ont atteint des sommets historiques début 2021, car les puces manquent. Les clients s'étaient montrés réticents à constituer des stocks pendant la crise sanitaire, et la situation se retourne désormais contre eux: plusieurs lignes de production dans le secteur automobile ont déjà été arrêtées. Cette pénurie renforce le pouvoir de fixation des prix des fabricants de semi-conducteurs. Le tracker de référence pour le secteur des semi-conducteurs est l'iShares PHLX Semiconductor ETF (SOXX), émis par BlackRock, mais non commercialisé en Belgique pour des raisons réglementaires. La deuxième position revient à l'ETF Van Eck Vectors Semiconductor, dont une version européenne a été lancée en décembre 2020.Code ISIN: IE00BMC38736Bourses: LSE, Milan, XetraCommission de gestion: 0,35% l'anActif sous gestion: 93,7 millions de dollarsTickers: SMH (LSE et Milan), VVSM (Xetra)Cet ETF de l'émetteur américain Van Eck Global est actuellement le seul tracker sur les semi-conducteurs proposé en Europe; il reflète la performance de l'indice MVIS US Listed Semiconductor 10% Capped et inclut actuellement 25 actions de sociétés actives dans les semi-conducteurs cotées aux Etats-Unis et de fabricants européens (ASML, NXP Semiconductor, ST Microelectronics...). Le taïwanais TSMC représente l'exposition la plus importante. Aucune position ne peut avoir une pondération initiale supérieure à 10%, mais le seuil peut être dépassé entre les rééquilibrages semestriels de l'indice (c'est le cas actuellement de TSMC, d'ASML et d'Intel). Les cinq premières positions (au 11/2)Pour qu'une société puisse intégrer l'indice, elle doit réaliser au moins la moitié de son chiffre d'affaires dans la production de semi-conducteurs ou d'équipements liés. Un certain nombre de conditions relatives à la capitalisation et à la liquidité s'appliquent en outre. Toutes les actions de l'indice sont cotées en dollars et l'ETF lui-même se négocie sur différentes Bourses européennes. A la Bourse de Londres, le tracker est coté en dollars et en livres sterling. Sur la plateforme allemande Xetra et la Bourse de Milan (reprise par Euronext l'année dernière), la cotation est en euros. La commission de gestion annuelle est limitée à 0,35%.