L'action du groupe énergétique a progressé de 20% sur les 12 derniers mois. La hausse ne fut marquée qu'au premier semestre de cette année. Depuis le début de cet été en effet, le cours a progressé de manière latérale. Les fidèles lecteurs de cette rubrique savent que nous avons pris à plusieurs reprises une position haussière sur ce titre, non sans succès. C'est ce que nous comptons faire une nouvelle fois car, selon nous, le cours de l'action n'a pas fin...

L'action du groupe énergétique a progressé de 20% sur les 12 derniers mois. La hausse ne fut marquée qu'au premier semestre de cette année. Depuis le début de cet été en effet, le cours a progressé de manière latérale. Les fidèles lecteurs de cette rubrique savent que nous avons pris à plusieurs reprises une position haussière sur ce titre, non sans succès. C'est ce que nous comptons faire une nouvelle fois car, selon nous, le cours de l'action n'a pas fini de progresser.Pour une entreprise comme Total, un prix élevé du pétrole est une bénédiction. Total se porte déjà bien lorsque le baril de brut se négocie à 35 dollars. Or ces dernières semaines, le cours de l'or noir s'est hissé au-delà des 80 dollars le baril, et le cap des 100 dollars pourrait bien être la prochaine étape. Le président américain Donald Trump a beau exiger des Etats exportateurs de pétrole (OPEP) qu'ils baissent les prix, rien n'y fait. Il ne faudrait pas croire, pour autant, que Total est insensible aux dernières évolutions du secteur, notamment la tendance à investir dans les énergies durables. La major a récemment finalisé l'acquisition de G2mobility, le spécialiste français des stations de rechargement rapide de véhicules électriques. Total accélère ainsi sa croissance dans le segment.Total mars 2019, au prix d'ex. de 55 EUR,à 2,49 EURPourquoi changerions-nous de stratégie, si celle-ci est éprouvée? Emettons - comme d'habitude - un put. Le prix d'exercice de ce contrat est proche du cours actuel. La prime perçue, de 2,49 euros, inclut donc presque exclusivement de la valeur temps. Celle-ci baissera rapidement si le cours de l'action Total poursuit sa hausse. Si la Bourse en décidait autrement et que la valeur de Total baissait, ce contrat devrait peut-être être exercé. Nous paierions dans ce cas 52,51 euros par action (55 - 2,49), soit près de 5% de moins que le cours actuel. Si l'exercice a lieu avant le 18 décembre, nous pourrions même prétendre au dividende de 0,64 euro.Il y a quelques mois, nous avions émis le put décembre 2018 au prix d'exercice de 48 euros, et avions perçu 4,58 euros. Aujourd'hui, ce contrat s'échange encore à 0,45 euro. Nous clôturerions la position et mettrions à l'abri le joli bénéfice. Que les amateurs n'hésitent surtout pas à envisager une nouvelle position.