Fin avril, nous avions émis le put Euronav décembre au prix d'exercice de 8,50 euros et perçu une prime de 1,90 euro. Aujourd'hui, ce contrat vaut encore 1,25 euro (0,65 euro x 100) - un bénéfice confortable, mais qui pourrait l'être davantage encore. Les perspectives de l'armateur de pétroliers sont bonnes, la patience sera donc payante.
...

Fin avril, nous avions émis le put Euronav décembre au prix d'exercice de 8,50 euros et perçu une prime de 1,90 euro. Aujourd'hui, ce contrat vaut encore 1,25 euro (0,65 euro x 100) - un bénéfice confortable, mais qui pourrait l'être davantage encore. Les perspectives de l'armateur de pétroliers sont bonnes, la patience sera donc payante.Une seconde chance s'offre à ceux qui n'ont pas profité de la stratégie précédente; cette fois, nous optons pour une échéance en 2022. L'investisseur plus actif pourra opter pour l'achat d'un call, une stratégie qui nécessite un investissement, tandis que l'émission d'une option génère un revenu immédiatement. Mais la médaille a un revers: le bénéfice maximal de la position émise est limité à la prime, alors qu'il est illimité pour celui qui achète un call.Parce qu'une amélioration des tarifs de fret des pétroliers était attendue, le cours de l'action avait gagné plus de 10% entre décembre 2020 et fin mars 2021. Mais ce scénario ne s'est pas concrétisé, et de nombreux investisseurs ont sanctionné l'action. Début mai, ils ont repris espoir: d'un plancher de 6,81 euros, le cours a dépassé 8 euros le 6 juillet, atteignant un sommet. Actuellement, il fluctue autour de 6,80 euros. L'action est s'échange toujours 30% sous sa valeur intrinsèque! Nous choisissons d'émettre un put.Euronav mars 2022au prix d'ex. de 10 EURà 2,70 EURL'analyse technique fait état d'une résistance initiale à 8,25 euros, mais nous émettons un put au prix d'exercice de 10 euros. Si les tarifs de fret augmentent à nouveau - ce que nous anticipons -, l'action devrait pouvoir prendre de la hauteur. En revanche, d'autres mauvaises nouvelles pourraient influencer négativement le cours. Dans ce cas, nous pourrions être contraints d'acheter l'action, que nous paierions alors 7,30 euros (10-2,70 euros).Euronav mars 2022au prix d'ex. de 7,50 EURà 0,42 EURCe contrat, nous l'avons dit, conviendra mieux à l'investisseur actif, qui suit la situation de près. Le prix d'exercice est supérieur de 10% au cours actuel de l'action. Celle-ci devrait pouvoir progresser d'autant. Dès qu'elle vaudra 7,50 euros, ce contrat commencera à avoir une valeur intrinsèque.