La population mondiale subit une révolution démographique, même si d'aucuns la qualifient plutôt d'évolution calme et progressive. Et pourtant... Ce qui s'est produit au cours des cent dernières années ne connaît absolument aucun précédent dans l'histoire du monde. Cette révolution démographique est l'une des trois principales évolutions qui auront une incidence sur le rendement futur du patrimoine mobilier des investisseurs en actions et obligations, notamment. Entre 1950 et 2050, la population mondiale se sera accrue d'environ 6.500.000.000 âmes (de 2,5 à 9 milliards d'habitants). Une explosion démographique, autrement dit. Ce n'est cependant pas le seul...

La population mondiale subit une révolution démographique, même si d'aucuns la qualifient plutôt d'évolution calme et progressive. Et pourtant... Ce qui s'est produit au cours des cent dernières années ne connaît absolument aucun précédent dans l'histoire du monde. Cette révolution démographique est l'une des trois principales évolutions qui auront une incidence sur le rendement futur du patrimoine mobilier des investisseurs en actions et obligations, notamment. Entre 1950 et 2050, la population mondiale se sera accrue d'environ 6.500.000.000 âmes (de 2,5 à 9 milliards d'habitants). Une explosion démographique, autrement dit. Ce n'est cependant pas le seul phénomène digne d'intérêt. Notons également l'énorme progression de l'espérance de vie au niveau mondial. Alors qu'en 1950, l'habitant de la Terre vivait en moyenne " seulement " 47 ans, selon la " Population Division " des Nations Unies, cette espérance de vie atteindra 77 ans à l'horizon 2050. Cela représente même une augmentation plus sensible qu'au cours des 5.000 années qui ont précédé. La fertilité féminine a dans l'intervalle reculé au niveau mondial, d'environ 5 enfants dans les années 1960 à 2,7 enfants aujourd'hui.Au cours des cinquante dernières années, le nombre de personnes âgées de plus de 65 ans a triplé et est appelé à connaître encore un triplement au cours des cinq décennies à venir. Concrètement, nous passerons de 600 millions de séniors de 65 ans et plus en 2000 à 2 milliards en 2050. La combinaison de chiffres de naissance moins élevés et d'une nette baisse du taux de la mortalité se traduira, sur un demi-siècle, en un large doublement de la proportion de séniors de 65 ans et plus (de 10 à 22% en 2050). Aujourd'hui, toutes les secondes, deux habitants du monde fêtent leur 65eanniversaire.Nouvelle dynamiqueLe secteur des soins de santé est mu par une nouvelle dynamique, où l'accent n'est plus placé sur le maintien des positions existantes mais bien sur la croissance. Ce thème a d'ailleurs contribué largement au return positif du portefeuille modèle l'an dernier. Le groupe belge UCB, sur lequel nous sommes positionnés par l'intermédiaire de Tubize, monoholding et actionnaire de référence d'UCB, illustre parfaitement cette nouvelle dynamique sectorielle, avec la croissance persistante des nouveaux médicaments phares Cimzia, Vimpat et Neupro. Tubize s'est dès lors distingué positivement.Cela dit, il est temps que le portefeuille évolue au gré d'une autre dynamique... Nous avons acté notre plus-value de plus de 20% sur Sanofi et avons décidé de fermer une parenthèse longue de plusieurs années en cédant notre position dans ThromboGenics après des résultats annuels 2014 très décevants (lire la rubrique Portefeuille). Ces deux actions nous donnent davantage de latitude pour prendre de nouvelles initiatives. Nous suivons Fagron depuis un certain temps. Il est dès lors le candidat idéal pour une intégration en portefeuille. D'autre part, nous avons libéré un peu de place pour une (ou plusieurs) société(s) biotechnologique(s) belge(s). Une position limitée, cependant. Nous pensons à Ablynx et MDxHealth, et également à la dernière introduction en Bourse dans le secteur biotechnologique : Bone Therapeutics, qui recèle indubitablement un potentiel, comme vous pourrez le lire dans notre rubrique Flash.