En cette fin de premier trimestre, le moment est venu de dresser un premier bilan de l'évolution de nos actions favorites en 2019. La barre était placée haut, vu l'envolée de nos 10 chouchous sur 2018. Malheureusement, la nouvelle sélection a manqué les attentes. La performance moyenne est cependant loin d'être mauvaise: avec une hausse de 9%, nos 10 valeurs préférées restent en ligne avec le portefeuille modèle, mais dans l'ombre des indices boursiers sur ce premier trimestre.
...

En cette fin de premier trimestre, le moment est venu de dresser un premier bilan de l'évolution de nos actions favorites en 2019. La barre était placée haut, vu l'envolée de nos 10 chouchous sur 2018. Malheureusement, la nouvelle sélection a manqué les attentes. La performance moyenne est cependant loin d'être mauvaise: avec une hausse de 9%, nos 10 valeurs préférées restent en ligne avec le portefeuille modèle, mais dans l'ombre des indices boursiers sur ce premier trimestre.Ce constat n'a rien d'illogique, vu que notre sélection reposait sur deux mots d'ordre: défensif et alternatif. Or, notre positionnement stratégique ne s'est pas justifié au vu de l'excellente prestation des marchés boursiers sur le trimestre. L'entreprise canadienne de royalties sur l'or et de streaming Sandstorm Gold prend la tête du classement. Cela peut surprendre au premier abord, car l'or n'a pas brillé, mais le titre a rattrapé le retard sur ses concurrents tels que Franco-Nevada grâce à un important programme de rachats d'actions approuvé fin 2018. Goldcorp, intégré au classement grâce à sa faible valorisation (0,6 fois sa valeur comptable, fin 2018), s'est lui aussi distingué. Newmont Mining avait aussi décelé ce potentiel, et lancé une offre d'achat début 2019, mais avec une prime limitée. Si la transaction se concrétise cette année - et cela semble probable - nous garderons le titre dans nos favoris.Notre accent sur les métaux précieux n'a pas (encore) porté ses fruits: les deux seules actions encore dans le rouge au sein de notre classement sont McEwen Mining et Pan American Silver, plombés par des problèmes opérationnels ou des opérations de capital. Les valeurs purement défensives nous ont en revanche donné toute satisfaction. Elles ont su tirer leur épingle du jeu, Resilux en tête. Le producteur de préformés et bouteilles PET récolte les fruits de ses lourds investissements et le recyclage s'impose comme un nouveau pôle de croissance au sein du groupe. Les résultats de 2018 sont meilleurs que prévu et les perspectives pour 2019 et au-delà sont encourageantes. L'appréciation du titre gomme progressivement la décote par rapport aux concurrents.De même, Lotus Bakeries a surpris agréablement avec ses résultats 2018, et les investisseurs ont salué le retour à la croissance. 7C Solarparken et Elia sont eux aussi toujours en plein essor, comme en témoignent les plafonds atteints par les cours. Le profil de risque faible et les perspectives favorables à long terme laissent augurer de nouveaux records sur les places boursières.