La situation s'inverse: l'excédent d'offre se mue en déficit de café. Le mois dernier, l'International Coffee Organisation (IOC) a revu à la hausse le déficit prévu pour l'année de récolte actuelle 2019-2020 (période d'octobre à septembre), de 0,5 million à 0,6 million de sacs de 60 kilogrammes. L'institution prévoit une production mondiale de café de 168,7 millions de sacs pour une consommation de 169,3 millions d...

La situation s'inverse: l'excédent d'offre se mue en déficit de café. Le mois dernier, l'International Coffee Organisation (IOC) a revu à la hausse le déficit prévu pour l'année de récolte actuelle 2019-2020 (période d'octobre à septembre), de 0,5 million à 0,6 million de sacs de 60 kilogrammes. L'institution prévoit une production mondiale de café de 168,7 millions de sacs pour une consommation de 169,3 millions de sacs. Mais le Brésil, le plus grand producteur d'arabica, a bénéficié de précipitations suffisantes pour que le rendement atteigne un nouveau sommet lors de la prochaine année de récolte (2020-2021). Par ailleurs, le réal brésilien (BRL), en déclin continu, se situe à un niveau historiquement bas par rapport au dollar, monnaie dans laquelle le café se négocie. Et un BRL bon marché incite précisément à exporter davantage de café. Dans une perspective historique, le café est encore très bon marché et vaut la peine d'être acheté au prix actuel. Sur le marché européen, l'émetteur WisdomTree propose deux trackers pour miser sur une hausse du cours du café. Il sont tous deux synthétiques (la performance de l'indice sous-jacent est répliquée par le biais d'accords d'échanges); ils présentent un risque de contrepartie, mais les frais de gestion appliqués (ici, 0,54%) sont plus faibles que dans le cas des trackers physiques. L'ETF WisdomTree Coffee suit l'évolution du Bloomberg Coffee Subindex Total Return et s'échange sur le Xetra sous le code ISIN DE000A0KRJT2 et le ticker OD7B. Le risque de change découlant du fait que le café se négocie en dollar et le tracker en euro, n'est, ici, pas couvert. Il l'est en revanche au sein de l'ETF WisdomTree Coffee Daily Hedged, qui se négocie sur la Bourse de Milan sous le ticker ECOF et le code ISIN JE00B6TK3K31. Ils sont tous deux très liquides. Pour ceux qui sont friands de produits à effet de levier, l'émetteur Commerzbank (http://bourse.commerzbank.be) propose plusieurs turbos dont l'actif sous-jacent est le café. L'offre contient trois turbos longs cotés sur Euronext Paris et cinq, sur Euronext Amsterdam.