A posteriori, la prudence dont nous avons fait preuve et que nous avons recommandée pour les investissements en actions se justifiait complètement au premier semestre. Du moins pour les marchés boursiers européens. Aux États-Unis, les places boursières ont en effet fait du surplace. Et en fin de compte, cela dure depuis 18mois.
...