Né de l'ancienne Union Minière, Umicore est devenu le groupe de matériaux de haute technologie qu'il est aujourd'hui après la scission des activités dans le zinc et dans le cuivre (fonte et raffinage). Depuis qu'il a cédé une série d'actifs plus modestes et déficitaires, Umicore se compose de trois grandes divisions : pots catalytiques pour voitures, matériaux pour batteries rechargeables et recyclage de métaux précieux. C'est de cette dernière division pourtant exposée à l'évolution des prix de marché que proviennent environ 40% du bénéfice opérationnel. Après un excellent début d'année, la baisse constante des cours des métaux précieux a pesé sur le cours d'Umicore ces derniers mois. Elle est depuis largement intégrée dans le cours de l'action retombé à son niveau d'il y a trois ans.
...

Né de l'ancienne Union Minière, Umicore est devenu le groupe de matériaux de haute technologie qu'il est aujourd'hui après la scission des activités dans le zinc et dans le cuivre (fonte et raffinage). Depuis qu'il a cédé une série d'actifs plus modestes et déficitaires, Umicore se compose de trois grandes divisions : pots catalytiques pour voitures, matériaux pour batteries rechargeables et recyclage de métaux précieux. C'est de cette dernière division pourtant exposée à l'évolution des prix de marché que proviennent environ 40% du bénéfice opérationnel. Après un excellent début d'année, la baisse constante des cours des métaux précieux a pesé sur le cours d'Umicore ces derniers mois. Elle est depuis largement intégrée dans le cours de l'action retombé à son niveau d'il y a trois ans.Horizon 2020Lors du Capital Markets Day organisé au début du mois, investisseurs et analystes ont eu droit à des explications sur la manière dont l'entreprise comptait réaliser ses objectifs de croissance. Les projets sont assez ambitieux, puisqu'Umicore entend doubler son bénéfice opérationnel récurrent (REBIT) entre 2014 et 2022. Soit une augmentation du REBIT de 254,5 à 509 millions EUR. De plus, le chiffre d'affaires (CA) augmenterait de 7% par an en moyenne d'ici à 2020. Et l'on parle ici d'une croissance organique : les éventuelles acquisitions ne sont pas prises en compte dans ce doublement du bénéfice.Le groupe de technologie de matériaux a identifié trois tendances qui doivent lui permettre de réaliser ses ambitions : pénurie de matières premières et de matériaux pour batteries rechargeables, percée des voitures électriques et durcissement des normes environnementales. Le marché des batteries rechargeables va augmenter d'un facteur 2,5 d'ici à 2020. Il devrait même quadrupler de taille pour 2025. Dans la division Recyclage, l'extension de l'usine à Hoboken s'est achevée le mois dernier. On y recycle les métaux précieux contenus dans les appareils mobiles. Cette extension a nettement accru les capacités de traitement. Umicore y fait également de la recherche sur une nouvelle génération de batteries rechargeables et de piles à combustible.Presque pas de dettesLes prévisions pour 2020 ont été calculées sur la base des prix actuels et ne tiennent donc pas compte des augmentations des cours des métaux précieux qui devraient logiquement intervenir d'ici là. En outre, une percée plus rapide que prévu des voitures électriques n'a pas été intégrée dans le calcul. Le plan Horizon 2020 laisse donc de la marge pour une nouvelle hausse des bénéfices, même si tout dépendra de l'évolution du marché des métaux précieux. La croissance ne sera donc pas linéaire au cours des cinq prochaines années. Umicore s'échange à 15 fois le bénéfice attendu pour l'exercice prochain et affiche un rendement de dividende d'environ 3% (brut). L'entreprise est quasi exempte de dettes. Umicore étant une valeur de portefeuille, nous faisons régulièrement le point sur l'évolution de l'entreprise. Mais il est également possible de miser sur une hausse du cours de l'action avec un levier. BNP Paribas Markets propose 5 turbos longs ayant l'action d'Umicore comme valeur sous-jacente. Les leviers varient entre 2,09 et 7,67. Le spread, soit l'écart entre les cours acheteur et vendeur, s'élève à 6 centimes d'euro. La liquidité étant assurée par l'émetteur, vous ne devez pas nécessairement trouver une contrepartie privée pour acheter ou vendre le turbo.Umicore turbo tong (risque réduit)Code ISIN: NL0009521756Devise: EURNiveau de financement: 19,42Cours de référence: 37,04Barrière désactivante: 21,4Levier: 2,09Cours: 17,58/17,64Ce turbo est le plus défensif du lot, avec un écart de 73% entre le cours actuel d'Umicore et la barrière désactivante. Le levier n'est certes pas très élevé, mais il permet tout de même à la valeur du turbo d'augmenter deux fois plus vite que celle de l'action.Umicore turbo long (risque moyen)Code ISIN: NL0010904348Devise: EURNiveau de financement: 24,81Cours de référence: 37,04Barrière désactivante: 27,3Levier: 3,12Cours: 12,18/12,24L'écart entre le cours de référence et la barrière désactivante de ce turbo long retombe à 35,5%, c'est pourquoi nous considérons le risque comme moyen. Le levier est bien entendu plus élevé que dans l'exemple défensif.Umicore turbo long (risque élevé)Code ISIN: NL0010924239Devise: EURNiveau de financement: 29,43Cours de référence: 37,04Barrière désactivante: 32,4Levier: 5,17Cours: 7,56/7,62Dans cet exemple, l'écart entre le cours d'Umicore et le niveau de la barrière désactivante ne dépasse pas 14%. Cela laisse toujours un peu de marge pour intervenir en cas de nouvelle baisse du cours, mais le risque peut néanmoins être qualifié d'assez élevé. D'autre part, le levier est également intéressant. Une hausse de l'action Umicore de 10% suffit pour que la valeur du turbo long gagne plus de 50%.Umicore turbo long (spéculatif)Code ISIN: NL0011430384Devise: EURNiveau de financement: 31,73Cours de référence: 37,04Barrière désactivante: 35Levier: 7,67Cours: 5,28/5,34Nous qualifions ce turbo de spéculatif parce que le cours de référence dépasse la barrière désactivante de moins de 6%. Le risque que l'action retombe sous cette barre et que le turbo soit liquidé est donc réel. Le levier est cependant plus élevé que dans l'exemple précédent.