La baisse significative des monnaies asiatiques trouve son origine dans la fuite actuelle des capitaux en direction des États-Unis. Les investisseurs sont convaincus que les projets ambitieux du président élu en matière d'investissements publics et de réforme fiscale provoqueront non seulement un regain de croissance économique, mais aussi une hausse de l'inflation et une augmentation des taux plus rapide que prévu. Et si les taux sont plus élevés, les obligations américaines n'en seront que plus attrayantes. Les investisseurs craignent en outre que les intentions protectionnistes de Trump portent préjudice aux exportations asiatiques. Durant sa campagne, Trump n'a pas été avare de critiques concernant le libre-échange, en particulier avec la Chine, et a déjà annoncé le retrait des États-Unis du Partenariat transpacifique (TPP) - une zone de libre-échang...