En 1500, la Chine et l'Inde représentaient encore 50% du PIB mondial (produit intérieur brut, soit la production totale de biens et services d'un pays). A partir de la révolution industrielle et grâce ensuite au soutien des " babyboomers " en Occident d'une part, et de l'immobilité économique de la Chine et de l'Inde d'autre part, cette contribution au PIB mondial s'est divisée en 10 en 1980, à 5% à peine.
...