Les émergents ne constituent pas un refuge, quand les marchés sont chahutés comme cette année. C'est en partie dû au fait que la plupart de leurs dettes sont libellées en dollar, monnaie qui s'est considérablement appréciée face à presque toutes les autres. Un billet vert moins cher pourrait leur permettre de respirer un peu.
...

Les émergents ne constituent pas un refuge, quand les marchés sont chahutés comme cette année. C'est en partie dû au fait que la plupart de leurs dettes sont libellées en dollar, monnaie qui s'est considérablement appréciée face à presque toutes les autres. Un billet vert moins cher pourrait leur permettre de respirer un peu.Code ISIN: LU1681045370Marché: Euronext ParisFrais de gestion: 0,20% l'anTicker: AEEM FPCe tracker émis par Amundi cherche à répliquer l'évolution du MSCI Emerging Markets (MSCI EM). Avec 1.382 entreprises réparties dans 24 pays, le MSCI EM est le plus grand indice du segment des émergents, que maints ETF ont comme sous-jacent. Il est très axé sur l'Asie - la Chine et Taïwan représentent ensemble près de 50% de son poids. A tout prendre, le marché chinois ne s'est pas trop mal comporté au 1er semestre, ce qui a permis de limiter la baisse du MSCI EM à un peu plus de 20%.AEEM est un tracker synthétique dont les dividendes sont réinvestis. Ses frais de gestion s'élèvent à 0,2% l'an. Le Lyxor MSCI Emerging Markets (ticker LEM FP, ISIN FR0010429068) peut le remplacer sur Euronext Paris. Cet ETF, lui aussi synthétique, qui réinvestit lui aussi ses produits, fait toutefois l'objet de 0,55% de frais. Le Xtrackers MSCI Emerging Markets est bien plus accessible (0,18%). Ce tracker physique, dont les dividendes sont réinvestis, est émis par DWS Group (Deutsche Bank). Il se négocie sur le Xetra (ticker XMME GY, ISIN IE00BTJRMP35).Code ISIN: LU2009202107Marché: XetraFrais de gestion: 0,15% l'an (0,25% à partir d'octobre)Ticker: EMXC GYCe produit de Lyxor ETF réplique le MSCI Emerging Markets ex-China, qui englobe 692 entreprises actives sur divers marchés émergents, sauf en Chine - mais la prédominance de l'Asie est élevée. Les entreprises se situent majoritairement à Taïwan (22%), en Inde (20%), en Corée du Sud (18%), au Brésil (7,4%), en Arabie saoudite (6,6%) et en Afrique du Sud (5,3%). L'ETF s'céhange sur le Xetra. Il s'agit d'un tracker synthétique, dont les dividendes sont réinvestis. Ses frais de gestion ont été allégés jusqu'au mois d'octobre. L'investisseur qu'intéressent des pays précis peut se tourner vers des ETF pays, comme l'iShares MSCI Brazil ou le Lyxor MSCI India.