Les informations concernant le Brésil sont largement négatives depuis quelque temps. L'inflation atteint les 8%, son plus haut niveau en près de 10 ans. Les cours des matières premières (produits d'exportation importants pour le Brésil) ont beaucoup baissé et les mesures d'économies du gouvernement pèsent sur l'économie. Selon la moyenne des estimations, le produit intérieur brut devrait se contracter de 0,5% cette année. A cela s'ajoute encore un énorme scandale de corruption autour de Petrobras et les troubles politiques qui en découlent. Il n'est dès lors pas étonnant que les investisseurs aient tourné le dos au pays. Les rendements des trackers discutés ci-après en attestent.
...

Les informations concernant le Brésil sont largement négatives depuis quelque temps. L'inflation atteint les 8%, son plus haut niveau en près de 10 ans. Les cours des matières premières (produits d'exportation importants pour le Brésil) ont beaucoup baissé et les mesures d'économies du gouvernement pèsent sur l'économie. Selon la moyenne des estimations, le produit intérieur brut devrait se contracter de 0,5% cette année. A cela s'ajoute encore un énorme scandale de corruption autour de Petrobras et les troubles politiques qui en découlent. Il n'est dès lors pas étonnant que les investisseurs aient tourné le dos au pays. Les rendements des trackers discutés ci-après en attestent.Investir au Brésil constitue actuellement un choix totalement à contre-courant. Le real brésilien est en chute libre par rapport à l'USD et a perdu près d'un tiers de sa valeur sur les seuls six derniers mois. En principe, c'est une bonne nouvelle pour l'industrie exportatrice brésilienne. Si le monde politique parvient à dominer les tumultes, le bout du tunnel est peut-être en vue.Trois grands ETFLa plupart des investisseurs sont familiers des grandes entreprises brésiliennes comme Petrobras, Vale et Ambev qui sont également cotées sur la Bourse américaine. La Bourse brésilienne est cependant très hétérogène. Les trackers qui se concentrent spécifiquement sur les actions brésiliennes sont un bon moyen pour diversifier les investissements. Nous abordons ici les trois plus grands ETF sur le Brésil du point de vue des actifs en gestion et des liquidités.1) iShares MSCI Brazil Capped ETFTicker: EWZBourse: NYSE ArcaEmission : juillet 2000Performance depuis le 01/01/2015: -5,8%Rendement sur 12 mois: -24,2%Rendement sur 3 ans: -40%Volume journalier moyen: 17,4 millionsActifs sous gestion: 3,27 milliards USDFrais annuels de gestion: 0,62%Cet ETF émis par BlackRock dépasse largement les autres trackers sur le Brésil en matière d'actifs sous gestion et de volumes de transaction. Il faut dire qu'il est coté depuis près de 15 ans et peut compter sur un vif intérêt de la part des investisseurs institutionnels. L'iShares MSCI Brazil Capped ETF (ticker EWZ) reflète l'évolution du MSCI Brazil 25/5 Index. Tant le terme " Capped " que le nom de l'indice indiquent la présence de plusieurs restrictions. L'indice compte (le 14 avril) 72 entreprises et aucune participation individuelle ne peut afficher un poids supérieur à 25%. De plus, les entreprises affichant une participation de 5% et plus ne peuvent représenter ensemble plus de 50% de l'indice. Par ces deux mesures, l'émetteur entend éviter une concentration excessive d'entreprises individuelles et garantir la diversification du tracker. EWZ se concentre sur le segment des large & midcaps (grandes et moyennes entreprises). Il s'agit principalement d'actions négociées sur la Bourse brésilienne. Les prestataires de services financiers prennent à leur compte près d'un quart de l'indice, suivis par les entreprises actives dans les biens de consommation (20%), les matériaux (7%) l'énergie (6%). Les frais annuels de gestion s'élèvent à 0,62%, ce qui est conforme à la moyenne des ETF sur les marchés émergents. Top 5 participations (au 13 avril)ITAU Unibanco Holding (9,98%)Ambev (8,9%)Banco Bradesco (7,55%)Petrobras(4,61%)BRF SA (Brazil Foods)(4,11%)2) Market Vectors Brazil Small Cap ETFTicker: BRFBourse: NYSE ArcaEmission: mai 2009Performance depuis le 01/01/2015: -16,7%Rendement sur 12 mois: -37,8%Rendement sur 3 ans: -56,5%Volume journalier moyen: 60 600Actifs sous gestion: 90,9 millions USDFrais annuels de gestion: 0,6%Ce tracker appartient à la famille Market Vectors de l'émetteur Van Eck Global et se concentre sur le segment des petites capitalisations de la Bourse brésilienne. Le Market Vectors Brazil Small Cap ETF a été commercialisé il y a près de six ans et est coté sur le NYSE Arca (ticker BRF). La valeur sous-jacente est le Market Vectors Brazil Small Cap index, qui se compose actuellement de 79 entreprises. Le principal critère à remplir pour figurer dans l'indice est de réaliser au moins la moitié du chiffre d'affaires au Brésil et d'avoir au moins la moitié des actifs implantés au Brésil. Les entreprises individuelles nous étant inconnues, nous ne communiquons que la distribution sectorielle. Les rendements montrent que les petites capitalisations brésiliennes sont encore moins performantes que leurs grandes soeurs. Les frais de gestion annuels sont légèrement inférieurs à ceux facturés par EWZ.Top 5 secteurs (le 13 avril)Biens de consommation(35%)Services financiers(16,9%)Entreprises industrielles (12,5%)Services d'utilité publique(12,5%)Matières premières(8%)3) iShares MSCI Brazil Capped ETFTicker: EWZSBourse: NYSE ArcaEmission: septembre 2010Performance depuis le 01/01/2015: -17,5%Rendement sur 12 mois: -38,9%Rendement sur 3 ans: -53,6Volume journalier moyen: 37 000Actifs sous gestion: 28,7 millions USDFrais annuels de gestion: 0,62%Comme EWZ, ce tracker est émis par BlackRock, mais il est arrivé plus de dix ans plus tard sur le marché. L'iShares MSCI Brazil Small Cap ETF (ticker : EWZS) concurrence le BRF présenté ci-dessus et reflète la performance du MSCI Brazil Small Cap Index, qui rassemble actuellement 81 entreprises. EWZS est légèrement inférieur à BRL pour ce qui concerne les actifs sous gestion et le volume de transactions, mais les performances des deux trackers sont similaires. Les frais annuels de gestion sont identiques à ceux d'EWZ.Top 5 secteurs (le 13 avril)Biens de consommation(35%)Entreprises industrielles(20%)Services d'utilité publique(15%)Services financiers(13%)Matières premières(9%)