La plupart des marchés émergents sont sous pression sous l'effet combiné du ralentissement de la croissance mondiale et de la cherté du dollar. L'Inde fait exception: l'indice de référence, le National Stock Exchange Nifty 50, a atteint cette année un nouveau sommet. Pour autant, la croissance du produit intérieur brut de la troisième économie d'Asie n'a pas dépassé 5% au 2e trimestre; c'est son rythme le plus faible depuis 2013. Cette année, la banque cent...

La plupart des marchés émergents sont sous pression sous l'effet combiné du ralentissement de la croissance mondiale et de la cherté du dollar. L'Inde fait exception: l'indice de référence, le National Stock Exchange Nifty 50, a atteint cette année un nouveau sommet. Pour autant, la croissance du produit intérieur brut de la troisième économie d'Asie n'a pas dépassé 5% au 2e trimestre; c'est son rythme le plus faible depuis 2013. Cette année, la banque centrale (Reserve Bank of India, ou RBI) a déjà abaissé les taux à cinq reprises. A 3,2%, l'inflation est inférieure à l'objectif du pays (4%). C'est pourquoi la RBI procédera encore à d'autres ajustements à la baisse de ses taux. Elle a revu à la baisse ses prévisions de croissance pour l'ensemble de l'année, de 6,9 à 6,1%. L'économie indienne croîtra donc presque aussi vite que la Chine. En Bourse indienne, l'optimisme résulte aussi de la réélection du Premier ministre, Narendra Modi, cette année. Tant BlackRock que Lyxor proposent en Europe des ETF qui répliquent la Bourse indienne. La référence choisie est le MSCI India. Cet indice est plus large que le NSE Nifty 50. Il compte 80 entreprises, qui représentent ensemble 85% de toutes les grandes et moyennes entreprises indiennes cotées.Les 5 principales positions individuelles (au 15/10)Reliance Industries (énergie): 11,7%Housing Development finance Corp. (finances): 9,8%Infosys (IT): 8,2% Tata Consultancy Services (IT): 5,5%Axis Bank (finances): 4,2%Répartition sectorielle(au 14/10)Finances: 24,7%Technologie de l'information (IT): 17,2%Energie: 16,2%Biens de consommation: 11,1%Commerce de détail: 8,5%L'ETF iShares MSCI India, émis par BlackRock, s'échange sur le Xetra sous le ticker QDV5 et le code ISIN IE00BZCQB185. C'est un tracker physique et les dividendes y sont capitalisés. Les frais de gestion annuels s'élèvent à 0,65%.L'ETF Lyxor MSCI India s'échange, lui, sur Euronext Paris sous le ticker INR et le code ISIN FR0010361683. Il capitalise aussi les dividendes, mais c'est un tracker synthétique. Bien souvent, les ETF synthétiques sont meilleur marché que les physiques car les frais de transaction y sont moins élevés. Mais ce n'est pas le cas ici, où, à 0,85%, les frais de gestion annuels sont supérieurs à ceux du premier. QDV5 est dès lors notre préférence.