Pour diverses raisons, de nombreux investisseurs restent réticents à investir directement dans du métal physique. Les contingences pratiques d'un tel achat paraissent dissuasives. Bien que ces obstacles soient loin d'être insurmontables, une grande partie des investisseurs préfèrent donc acheter de l'or et de l'argent "papier". En soi, cela ne pose aucun problème, tant que vous sachiez qu'il s'agit de produits financiers qui reflètent l'évolution des cours de l'or et de l'argent et ne peuvent donc pas être assimilés à du métal physique. Nous présentons ici les trois plus grands trackers permettant d'investir respectivement dans l'or, les actions de mines d'or et l'argent.
...

Pour diverses raisons, de nombreux investisseurs restent réticents à investir directement dans du métal physique. Les contingences pratiques d'un tel achat paraissent dissuasives. Bien que ces obstacles soient loin d'être insurmontables, une grande partie des investisseurs préfèrent donc acheter de l'or et de l'argent "papier". En soi, cela ne pose aucun problème, tant que vous sachiez qu'il s'agit de produits financiers qui reflètent l'évolution des cours de l'or et de l'argent et ne peuvent donc pas être assimilés à du métal physique. Nous présentons ici les trois plus grands trackers permettant d'investir respectivement dans l'or, les actions de mines d'or et l'argent.Ticker : GLDBourse : NYSE ArcaÉmission : novembre 2004Performance depuis le 01/01/2016 : +16,2%Performance sur 12 mois : +2,5%Performance sur 3 ans : -18%Volume journalier moyen : 11,9 millions Actifs sous gestion : 32,2 milliards USDFrais annuels de gestion : 0,4%Le SPDR Gold Trust émis par State Street SPDR est coté sur le NYSE (ticker : GLD) depuis novembre 2004. Il suit l'évolution du prix spot de l'or sur le marché Comex des contrats à terme. GLD présente la structure juridique d'un trust, une part représentant un dixième d'once troy d'or. L'actif est couvert par de l'or physique stocké à New York et Londres. En théorie, il est possible de convertir les parts papier en or physique, mais il en va autrement dans la pratique: la livraison physique n'est en effet possible qu'en lots de 100.000parts, soit 10.000onces d'or, ce qui correspond, au cours actuel, à plus de 12millions USD. En 2011, GLD a été un temps le plus grand ETF au monde avec des actifs sous gestion supérieurs à ceux du SPY, le tracker qui suit l'évolution du S&P500. Le 19avril, GLD avait 25,9millions d'onces sous gestion, soit un peu plus de 850tonnes d'or. Depuis le début de l'année, on assiste à nouveau à d'importants transferts de capitaux vers GLD et les produits apparentés qui investissent dans de l'or physique. Rappelons toutefois que la quantité d'or sous gestion de ces trackers avait diminué de moitié entre fin 2012 et fin 2015. Les frais annuels de gestion s'élèvent à 0,4%. GLD est donc le tracker le plus grand et le plus liquide à investir dans l'or, mais n'est pas le moins cher. Cet honneur revient à Comex Gold Trust (Ticker IAU), de la famille de produits iShares émise par Barclays Global Investors, qui facture des frais annuels de gestion de 0,25%. Attention: chez IAU, une part représente un centième d'once d'or, raison pour laquelle le cours nominal est inférieur d'un facteur 10. La réticence à investir dans le secteur s'applique également, même si dans une moindre mesure, aux actions de mines d'or. L'assortiment de groupes de mines d'or cotés en Bourse affichant une taille et une liquidité suffisantes est relativement réduit et le secteur minier présente des risques opérationnels supérieurs. De plus, de nombreux investisseurs ont connu des expériences négatives avec des actions de mines d'or individuelles dans un passé proche ou lointain. Enfin, le poids alloué à l'or et aux actions de mines d'or dans les portefeuilles est souvent trop faible pour permettre une diversification suffisante. La solution réside alors dans un tracker qui procède à cette diversification à votre place.Ticker : GDXBourse : NYSE ArcaEmission : mai 2006Performance depuis le 01/01/2016 : +61,8%Performance sur 12 mois : +13,4%Performance sur 3 ans : -29,4%Volume journalier moyen : 85,5 millions Actifs sous gestion : 7,1 milliards USDFrais annuels de gestion : 0,53%Ce tracker qui appartient à la ligne de produits Market Vectors de l'émetteur Van Eck Global a déjà été évoqué à plusieurs reprises dans cette rubrique ces dernières années. Il s'agit d'un tracker physique qui investit donc directement dans les actions de la valeur sous-jacente, l'indice NYSE Arca Gold Miners. Cet indice est rééquilibré chaque trimestre et compte actuellement 40entreprises. Les dix plus grandes participations affichent un poids total de 57%. Outre les mines d'or opérationnelles, l'indice compte également plusieurs actions de producteurs d'argent, ainsi que des entreprises de streaming et de royalties. Les frais annuels de gestion s'élèvent à 0,53%. GDX n'est pas le tracker sur mines d'or le moins cher et n'affiche pas non plus le rendement le plus élevé, mais il est de loin le plus grand et le plus liquide.Top 5 (au 18 avril):Barrick Gold : 8,85%Newmont Mining : 7,55%Goldcorp : 6,77%Franco Nevada : 5,83%Agnico Eagle Mines : 5,1%Ticker : SLVBourse : NYSE ArcaPremière cotation : avril 2006Performance depuis le 01/01/2016 : +17,2%Performance sur 12 mois : -0,7%Performance sur 3 ans : -38,8% Volume journalier moyen : 5,45 millions Actifs sous gestion : 5,38 milliards USDFrais annuels de gestion : 0,5%Ce tracker appartient à la famille iShares de l'émetteur Blackrock. SLV existe depuis 10ans, et c'est le tracker le plus grand et le plus liquide sur l'argent. Chaque part représente la valeur d'une once troy (31,1grammes) d'argent physique. Comme pour le GLD, il est toutefois pratiquement impossible à un investisseur privé d'échanger ses parts contre de l'argent physique. Le 19avril, le trust possédait 334,7millions d'onces troy, soit 10.411,1tonnes d'argent physique.