Attention, trackers inverses et produits à effet de levier sont inadaptés en tant qu'investissements à long terme!
...

Attention, trackers inverses et produits à effet de levier sont inadaptés en tant qu'investissements à long terme!Emis par DWS Deutsche Asset Management, le XTrackers S&P 500 Inverse Daily Swap ETF, qui se négocie sur le Xetra (ticker: DXS3; code ISIN: LU0322251520), a 344 millions d'euros sous gestion; 145.000 de ses unités s'échangent chaque jour. Cet ETF inverse, qui prend des positions short sur l'indice S&P 500, a pour sous-jacent le S&P 500 Inverse Daily Index. Ses frais de gestion s'élèvent à 0,5% l'an.Le Lyxor Euro Stoxx 50 Daily Inverse ETF, de l'émetteur Lyxor ETF, est coté à Paris (ticker: BSX; code ISIN: FR0010424135) et gère actuellement 192 millions d'euros. Il réplique l'évolution de l'Euro Stoxx 50 Short Return. En moyenne, 51.000 de ses unités sont échangées quotidiennement. Ses frais de gestion sont fixés à 0,4%. Les produits à effet de levier (short) sur indices poursuivent les mêmes objectifs, mais la structure de leur coût peut varier selon la durée de leur détention. Dans le cas des produits à effet de levier (long), l'investisseur s'acquitte d'intérêts sur la partie du montant que l'émetteur finance pour lui (le "niveau de financement"). L'investisseur peut donc aussi percevoir des intérêts sur les turbos short... mais là, les émetteurs appliquent une surcharge sur le taux de base. C'est généralement le LIBOR, majoré de 2%, qui est utilisé comme référence. L'investisseur ne percevra par conséquent d'intérêts que si le taux du marché est supérieur à ce niveau (il est actuellement négatif). Les turbos permettent de générer un effet de levier important moyennant une mise réduite mais plus longtemps ils restent en portefeuille, plus le financement est onéreux.Le Nasdaq 100 Turbo Short, émis par BNP Paribas Markets, est coté sur Euronext (NL0015106261). Son effet de levier est de 3,1: cela signifie que si l'indice sous-jacent cède 1%, la valeur du turbo augmentera de 3,1%. L'écart entre la position actuelle de l'indice et le stop-loss s'élève à 30%; plus cet écart est faible, plus la marge de manoeuvre qu'a l'investisseur pour agir si le sous-jacent n'évolue pas dans le sens escompté, est restreinte. Le coût de financement net pour le client est ici de 1,84%.