Les taux à long terme sont retombés à un plancher historique cette année. C'était surtout une mauvaise nouvelle pour le secteur financier, dont le modèle économique classique se trouve sous pression. Mais les anticipations inflationnistes ont légèrement rebondi ces dernières semaines. La tendance s'est amorcée avec l'élection inattendue de Donald Trump à la présidence des États-Unis. Le marché anticipe une augmentation des dépenses publiques, qui pourrait aboutir à une remontée de l'inflation. ...

Les taux à long terme sont retombés à un plancher historique cette année. C'était surtout une mauvaise nouvelle pour le secteur financier, dont le modèle économique classique se trouve sous pression. Mais les anticipations inflationnistes ont légèrement rebondi ces dernières semaines. La tendance s'est amorcée avec l'élection inattendue de Donald Trump à la présidence des États-Unis. Le marché anticipe une augmentation des dépenses publiques, qui pourrait aboutir à une remontée de l'inflation. Outre-Atlantique, les taux des obligations publiques à 10ans ont atteint leur plus haut niveau depuis plus d'un an. L'Europe a suivi le mouvement, même s'il y est un peu moins marqué. Il est possible de miser sur un redressement du secteur financier européen à l'aide de trackers qui reflètent la performance d'un large univers d'actions financières, tel l'iShares Stoxx 600 Banks.iShares Stoxx Europe 600 Banks ETFCode ISIN : DE000A0F5UJ7Bourse : Deutsche BörsePremière cotation : avril 2001Actifs sous gestion : 483,3millions d'eurosRendement du dividende : 3,9%Frais annuels de gestion : 0,46%Ce tracker appartient à la famille de produits iShares de l'émetteur BlackRock Asset Management et est coté sur la Deutsche Börse. L'ETF reflète la performance du Stoxx600 Banks Index, l'un des principaux baromètres du rendement du secteur bancaire européen. Il s'agit d'un tracker physique, ce qui signifie que l'émetteur prend effectivement en portefeuille les actions de l'indice sous-jacent.Stoxx 600 Europe Banks IndexTicker : SX7PPerf. sur 12 mois: -17,2%Perf. depuis le 01/01: -13,4%Le Stoxx 600 Europe Banks ne s'est pas montré performant cette année, mais il se traite déjà 34% au-dessus de son plancher de début juillet. Principales positions individuelles de l'indice (au 23/11):1. HSBC Holdings (16,7%)2. Banco Santander (7%)3. BNP Paribas (7%)4. UBS Group (6%)5. ING Group (5,6%)L'indice compte actuellement 42entreprises, dont les sièges sont répartis dans 13pays européens. Répartition géographique (au 23/11):1. Royaume-Uni (30,1%)2. Espagne (14,1%)3. France (12,6%)4. Suisse (10,1%)5. Suède (9,8%)La surpondération du Royaume-Uni est logique vu la domination qu'exerce Londres et sa City sur le secteur financier européen. C'est également la raison pour laquelle l'indice est retombé à un plancher début juillet, peu après le référendum sur le Brexit. Les interventions de la Banque d'Angleterre ont cependant stabilisé le marché et permis aux actions bancaires de rebondir ensuite.