Les Bourses européennes ont connu un premier semestre difficile. Le Brexit fut l'événement le plus marquant, qui a amputé les marchés boursiers de 10% en une seule séance, et alourdi à 20% la perte des marchés depuis le début de l'année. Pour Wall Street, les dégâts se limitent à un statu quo après un début très difficile sur les six premières semaines, mais les indices américains avaient pris de l'avance ces 18derniers mois. Pour les Bourses européennes, 2015 avait encore très bien commencé et l'important retard sur les Bourses américaines semblait enfin près d'être rattrapé. Puis le repli en Europe s'était finalement amorcé ...