Pour supporter l'énorme volatilité des actions aurifères, il faut des nerfs d'acier. C'est pourquoi nous assortissons toujours d'un profil de risque C les actions des plus petits producteurs. C'est le cas de McEwen Mining. Au premier semestre 2016, l'action a brillé de mille feux. Son cours a quintuplé. Ces derniers mois cependant, son cours s'est tassé. D'abord en raison de la production décevante, au premier semestre, de ses deux actifs en production, la mine San José en Argentine (participation de 49% ; or et argent), et la mine d'or El...