A la fin de l'an dernier, un ralentissement de la croissance économique menaçant une nouvelle fois, les actions ont corrigé avant d'atteindre un pic de volatilité. Tant l'indice VIX, qui mesure la volatilité des valeurs de l'indice S&P 500, que l'indice VStoxx, qui jauge le même paramètre mais pour l'Euro Stoxx 50, ont atteint des niveaux élevés. Depuis lors, les marchés boursiers ont récupéré l'essentiel des pertes essuyées. Les indices américains flirtent, eux, avec de ...

A la fin de l'an dernier, un ralentissement de la croissance économique menaçant une nouvelle fois, les actions ont corrigé avant d'atteindre un pic de volatilité. Tant l'indice VIX, qui mesure la volatilité des valeurs de l'indice S&P 500, que l'indice VStoxx, qui jauge le même paramètre mais pour l'Euro Stoxx 50, ont atteint des niveaux élevés. Depuis lors, les marchés boursiers ont récupéré l'essentiel des pertes essuyées. Les indices américains flirtent, eux, avec de nouveaux records historiques. En conséquence, le VIX est retombé au faible niveau qu'il affichait en septembre.Pour l'heure, les valorisations sont élevées et le potentiel de hausse des Bourses semble limité. Une nouvelle correction pourrait donner lieu à un regain de volatilité. Si les investisseurs ne peuvent miser directement sur celle-ci, ils peuvent cependant acheter des produits dérivés ayant les futures sur le VIX et le VStoxx comme sous-jacents. Tant BNP Paribas que Commerzbank proposent de tels turbos, associés à divers leviers en fonction du niveau de risque souhaité. Les trackers sur la volatilité américains populaires, qui investissent entre autres dans des futures sur le VIX, ne sont plus disponibles en Belgique. Mais sur les Bourses européennes également s'échangent plusieurs trackers liquides. L'on en trouve même qui reproduisent l'évolution de valeurs peu volatiles d'un indice, comme le SPDR S&P 500 Low Volatility ETF (ticker SPY1), le SPDR Euro Stoxx Low Volatility ETF (ELOW) ou l'iShares Edge MSCI World Minimum Volatility ETF (IQQ0).Les primes des options augmentent lorsque la tension monte sur les marchés financiers. Ainsi les options put peuvent-elles devenir très chères même si la valeur sous-jacente n'évolue pas. Il peut s'avérer judicieux d'opter pour la stratégie (dite straddle) qui consiste pour l'investisseur à acheter simultanément une option put et une option call portant sur le même actif sous-jacent. Celles-ci s'équilibreront. Mais en cas de fluctuations extrêmes du cours du sous-jacent (tant à la hausse qu'à la baisse), il est possible, en recourant à cette méthode, d'empocher une belle plus-value. D'autres approches sont possibles. Il s'est révélé souvent efficace, en prévision d'une flambée de la volatilité, d'investir dans des valeurs refuge telles que l'or et l'argent, et sur les marchés des devises, en yen japonais et en franc suisse.