Le 15 décembre, TiGenix a annoncé que le Comité des médicaments à usage humain (CHMP) avait émis un avis favorable à l'approbation de la demande de commercialisation de Cx601 (nom commercial: Alofisel) en Europe par l'Agence européenne des médicaments (EMA). Il s'agit d'un médicament à base de cellules souches dérivées de tissus adipeux destiné au traitement des fistules périanales présentes chez des patients souffrant de la maladie de Crohn. Or l'EMA suit généralement le conseil ...

Le 15 décembre, TiGenix a annoncé que le Comité des médicaments à usage humain (CHMP) avait émis un avis favorable à l'approbation de la demande de commercialisation de Cx601 (nom commercial: Alofisel) en Europe par l'Agence européenne des médicaments (EMA). Il s'agit d'un médicament à base de cellules souches dérivées de tissus adipeux destiné au traitement des fistules périanales présentes chez des patients souffrant de la maladie de Crohn. Or l'EMA suit généralement le conseil du CHMP. TiGenix devrait donc plus que probablement recevoir l'autorisation officielle de mise sur le marché de Cx601, sans doute en février ou en mars. Aujourd'hui, l'on peut affirmer que le marché n'avait pas estimé à sa juste valeur cette très bonne nouvelle. Le 5 janvier, le groupe pharmaceutique japonais expérimenté Takeda Pharmaceuticals, partenaire de TiGenix, a annoncé une offre d'achat au prix de 1,78 euro par action, en liquide, ce qui correspond à une prime de plus de 80% par rapport au cours de Bourse du 4 janvier. La condition, cependant, est que Takeda reçoive 85% de l'ensemble des actions TiGenix.La vente d'un premier médicament de TiGenix (ChondroCelect, indiqué contre les lésions cartilagineuses) avait été approuvée en Europe en 2009. Mais son parcours commercial ne fut pas heureux et les ventes ont été interrompues. Cette fois, le groupe a de meilleures cartes en main. Le produit est indiqué pour une affection très handicapante, que l'on parvient, pour l'heure, difficilement à soigner. Le potentiel commercial du médicament sur le marché européen est estimé à quelques centaines de millions d'euros. Qui plus est, TiGenix avait déjà limité le risque en confiant, en 2016, les droits de vente d'Alofisel en dehors des Etats-Unis au groupe Takeda Pharmaceuticals. Enfin, le produit contient des cellules souches allogéniques (une seule liposuccion sur un donneur sain permet de produire 2400 doses de Cx601 !), ce qui le rend plus attrayant. L'an dernier, TiGenic a entamé aux Etats-Unis une étude de phaseIII avec Cx601. Le groupe introduira probablement sa demande d'approbation en 2019. Il étudie déjà la possibilité d'un processus d'approbation accéléré. Il envisage encore, avec Cx601, des études pour trois nouvelles indications. Nous avions l'intention de procéder à un relèvement de conseil à " digne d'achat ", mais vu l'offre généreuse de Takeda, nous décidons de participer à l'offre (rating 3C).