Le magazine économique britannique The Economist écrit que sinon, nous serons bientôt contraints de travailler jusqu'à la mort, comme c'était le cas juste avant 1889, date à laquelle Otto von Bismarck a instauré pour la première fois en Prusse un règlement moderne, autorisant les personnes âgées de 70 ans à percevoir une indemnité de l'Etat. A l'époque, la moyenne d'âge était de seulement 45 ans et seule la moitié de la population atteignait l'âge respectable de 70 ans. Autrement dit, le système était relativement simple à financer. Il en fut d'ailleurs ainsi jusque dans les années 80, où on ne recensait que 20 retraités pour 100 personnes actives.
...

Le magazine économique britannique The Economist écrit que sinon, nous serons bientôt contraints de travailler jusqu'à la mort, comme c'était le cas juste avant 1889, date à laquelle Otto von Bismarck a instauré pour la première fois en Prusse un règlement moderne, autorisant les personnes âgées de 70 ans à percevoir une indemnité de l'Etat. A l'époque, la moyenne d'âge était de seulement 45 ans et seule la moitié de la population atteignait l'âge respectable de 70 ans. Autrement dit, le système était relativement simple à financer. Il en fut d'ailleurs ainsi jusque dans les années 80, où on ne recensait que 20 retraités pour 100 personnes actives.En 2030 pourtant, nous compterons 45 retraités pour 100 personnes actives. Combinez ceci à la baisse sensible du taux de natalité (dans les pays occidentaux, nous en sommes à 1,5 enfant par ménage, ce qui suppose une lente diminution de la population) et à un âge du départ à la retraite effectif moyen inférieur ou proche de 65 ans, et vous comprendrez dans quelle mesure le financement des systèmes de pension est menacé.Le problème du vieillissement de la population est plus aigu dans les pays occidentaux " riches " mais commence également à poindre dans les pays émergents. Au Brésil et en Inde, l'espérance de vie moyenne a augmenté ces dix dernières années de respectivement 9 et 7 ans. Au Kenya, les habitants sont aujourd'hui en moyenne dix ans plus vieux qu'en l'an 2000. Jusqu'il y a un siècle, le nombre de personnes âgées de plus de 65 ans ne dépassait 2 ou 3% dans aucun pays. Aujourd'hui, cette proportion s'élève à 15% au niveau mondial. En 2030, l'âge moyen de la population dépassera 45 ans et d'ici 2050, il sera également (bien) supérieur à 50 ans dans des pays comme la Chine, le Mexique et le Brésil, comme cela sera le cas déjà en 2030 au Japon et dans de nombreux pays occidentaux.Ces dernières années, nous avons accordé trop peu d'attention au thème du vieillissement de la population, aveuglés probablement par le succès de ThromboGenics. Nous comptons bien changer la donne. Dans ce numéro, nous nous penchons sur UCB et notre rubrique Flash est consacrée à Sanofi. Le géant pharmaceutique français se voit d'ailleurs directement assorti d'une limite d'achat.Nouveau site Internet !Cette semaine, notre site Internet www.initiedelabourse.be sera totalement relooké. Les abonnés doivent cependant s'enregistrer une unique fois pour pouvoir profiter de nos nouvelles fonctionnalités. La nouvelle version de notre portail permet de consulter les articles individuellement, dans l'onglet Sommaire dernier numéro de la page d'accueil. En cliquant sur un lien, vous verrez apparaître l'article souhaité. A partir de là, vous pourrez désormais explorer la totalité du site. Dans nos Archives, vous pourrez retrouver d'anciens articles. La constitution de ces archives a commencé il y a quelques mois. Le nouveau site s'est également vu ajouter l'outil Mon portefeuille, qui permet de gérer un portefeuille virtuel. Vous ne trouverez plus le PDF du numéro complet mais cette fonctionnalité sera à nouveau disponible très prochainement. Tous les abonnés dont nous avons l'adresse e-mail recevront la semaine prochaine un courrier contenant les explications nécessaires et un lien direct vers la procédure d'enregistrement.