Nous considérons l'achat de 1,3 million d'actions ThromboGenics (3,6% du capital) par Philippe Vlerick comme une décision mûrement réfléchie. L'homme a tout de même gagné ses lettres de noblesse, et sa présentation pour un siège au conseil d'administration de ThromboGenics démontre qu'il s'agit d'un engagement à long terme. La détérioration des ventes de Jetrea - médicament contre les maladies oculaires - aux Etats-Unis, avec 1400 injections au 2e semestre contre 1800 au premier, et 7000 en 2013, associée à des prévisions modestes de 3500 à 4000 injections en 2015, nous a décidés à assortir l'action d'un conseil de vente en mars. De plus, les objectifs - chiffre d'affaires (CA) de 30 millions EUR et rentabilité aux Etats-Unis à partir de 2016, cash-flows opérationnels positifs en 2017 et CA du groupe de 100 millions en 2019 - ont été abandonnés. L'entreprise mise sur le renversement de tendance nécessaire au cours de la troisième année de commercialisation, avec une équipe commerciale réduite, plus concentrée. En outre,...