L'action du constructeur de véhicules électriques a gagné 8% depuis le début le 1erjanvier, mais a connu une année 2015 très volatile. Les résultats trimestriels ont par exemple déclenché une réaction négative. Les prévisions de ventes pour cette année ont été revues à la baisse, alors que l'appréciation de l'USD pèse sur le résultat. En outre, une augmentation de capital s'avère indispensable pour réaliser les ambitions de croissance, et les actionnaires existants verront ainsi leur participation se diluer. Enfin, il y a toujours la valorisation extrêmement élevée. Certes, Tesla surfe à nouveau sur une vague d'optimisme boursier ces dernières semaines, mais nous estimons que ce rebond n'a aucune justification fondamentale.
...