Nous avions émis en mai le put septembre à 200 euros sur Galapagos. La société avait annoncé des résultats bons, mais pas extraordinaires, au terme de la phaseIII (ultime phase avant la demande d'enregistrement) de l'étude évaluant le filgotinib contre la colite ulcéreuse, maladie intestinale grave; l'approbation du filgotinib dans la principale indication, les rhumatismes, était par ailleurs attendue pour le troisième trimestre. Tout cela aurait pu provoquer une accélération...

Nous avions émis en mai le put septembre à 200 euros sur Galapagos. La société avait annoncé des résultats bons, mais pas extraordinaires, au terme de la phaseIII (ultime phase avant la demande d'enregistrement) de l'étude évaluant le filgotinib contre la colite ulcéreuse, maladie intestinale grave; l'approbation du filgotinib dans la principale indication, les rhumatismes, était par ailleurs attendue pour le troisième trimestre. Tout cela aurait pu provoquer une accélération du cours. Or la Food & Drugs Administration (FDA) n'a pas voulu se contenter des informations fournies. C'est plus qu'une déception pour Galapagos, dont le titre a chuté en une fois de 160 à 110 euros (-30%). Le choc est énorme. Le put émis vaut désormais 90 euros. Si nous y sommes invités, nous nous acquitterons des 200 euros par action convenus, moins la prime de 26,30 euros perçue. L'action (payée excessivement cher) pourra rester en portefeuille. Nous pourrions peut-être émettre prochainement des calls, pour tenter de compenser la perte. Nous reviendrons sur le sujet ultérieurement.Le marché nous semble quoi qu'il en soit avoir trop sévèrement pénalisé Galapagos, dont la capitalisation est tombée de 10,5 milliards d'euros en février à 2,2 milliards d'euros aujourd'hui. La décision de la FDA a naturellement accru l'incertitude. Ceci étant, la biotech belge dispose d'une trésorerie de 5,5 milliards d'euros, soit 85 euros par action. Tôt ou tard, en outre, le titre devrait repartir à la hausse. Nous émettons par conséquent une nouvelle option put.Galapagos mars 2021,au prix d'ex. de 120 EUR,à 21,55 EURNous prenons donc l'engagement d'acquérir Galapagos à 120 euros par action si l'acheteur du put le souhaite. Il percevrait alors 120 euros par titre, moins la prime de 21,55 euros. Les 98,45 euros net qui subsisteraient seraient nettement inférieurs au cours actuel de l'action, de sorte qu'il est peu probable que ce scénario se concrétise - à moins, naturellement, que le sentiment n'évolue finalement pas et que le cours continue à plonger. Mais au cas, plus vraisemblable, où il se reprendrait, le titre pourrait revenir flirter avec les 154 euros. Ce ne serait toutefois pas pour tout de suite et d'ailleurs, ce contrat ne l'exige pas: aussi longtemps que le cours se maintiendra autour de 110 euros, pour s'en aller explorer des zones plus élevées en fin d'année, nous ne nous inquiéterons pas.