La baisse des ventes de bières sur les marchés principaux tels les États-Unis, le Brésil et le Mexique, combinée à la victoire de Donald Trump, a érodé le cours d'AB InBev de 15% en trois semaines. La perte de parts de marché au profit de ses rivaux faibles est notable. Le résultat des élections américaines a également pesé sur le chiffre d'affaires du groupe au Mexique, qui représente 9% du bénéfice opérationnel.
...