Le grand patron de bpost, Koen Van Gerven, est contrarié. L'IBPT, le régulateur du secteur, n'a pas répondu favorablement à sa demande d'augmentation du prix du timbre. Un refus que le CEO qualifie "d'erreur capitale de politique industrielle". bpost ira en appel de cette décision, mais la procédure peut durer très longtemps. Le groupe est en fin de compte sanctionné pour son évolution positive. Les actionnaires...