Les Bourses mondiales ont connu un très mauvais début d'année. Après près de sept années de hausse des cours à peu près ininterrompue, les investisseurs commencent peu à peu à souffrir de vertige. Une peur du vide qui trouve son origine d'une part dans les valorisations élevées et d'autre part dans les incertitudes qui entourent les perspectives de croissance en Chine, mais aussi dans les pays industrialisés. Malgré plusieurs années de stimuli monétaires, il n'est toujours pas question de reprise économique convaincante. La réduction de ces stimuli (aux Etats-Unis notamment) laisse par conséquent peu d'espoir d'une accélération de la croissance.
...