Nous sommes ravis du transfert de la gestion d'Uranium Participation Corp (UPC), un investisseur en uranium physique, du producteur d'uranium canadien Denison Mines (DNN) à Sprott Asset Management. Sprott est un spécialiste de la gestion de trackers sur les métaux précieux physiques, et a vécu de près le dernier marché haussier de l'uranium (entre 2003 et 2007). Sprott a 18,6 milliards de dollars en gestion et cherchait à acquérir UPC depuis fin 2019. Depuis l'annonce de l'opération fin avril, UPC a levé 80 millions de dollars canadiens (CAD) à 5,2 CAD par action, ce qui l...

Nous sommes ravis du transfert de la gestion d'Uranium Participation Corp (UPC), un investisseur en uranium physique, du producteur d'uranium canadien Denison Mines (DNN) à Sprott Asset Management. Sprott est un spécialiste de la gestion de trackers sur les métaux précieux physiques, et a vécu de près le dernier marché haussier de l'uranium (entre 2003 et 2007). Sprott a 18,6 milliards de dollars en gestion et cherchait à acquérir UPC depuis fin 2019. Depuis l'annonce de l'opération fin avril, UPC a levé 80 millions de dollars canadiens (CAD) à 5,2 CAD par action, ce qui lui a permis d'acheter 1,83 million de livres d'uranium. La transaction avec Sprott a été finalisée le 19 juillet: deux actions UPC ont donné droit à une action nouvelle de Sprott Physical Uranium Trust (SPUT). Le regroupement d'actions était une première étape destinée à rendre le trust, qui bénéficie d'un statut fiscal plus attrayant pour les investisseurs américains, accessible à un public d'investisseurs plus large. En effet, de nombreux fonds ne peuvent investir dans une action dont la valeur est inférieure à cinq dollars l'unité. Une deuxième demande à laquelle SPUT a répondu est celle d'une cotation en dollars américains (USD), pour l'instant toujours sur la Bourse de Toronto. L'action SPUT y est cotée en CAD sous le code ISIN CA85210A1049 (cours actuel de 10,61 CAD, ticker U-UN) et en USD (8,46 USD, ticker U-U). Autre avantage de l'opération: la plus faible structure de coûts et le fait que SPUT publie chaque jour la valeur intrinsèque et le stock d'uranium - ce que UPC (comme Yellow Cake) fait chaque mois. Mais les principaux avantages de la transaction sont à venir. Un programme spécial d'émission d'actions de 300 millions de dollars, qui permettra l'émission quotidienne d'actions, sans décote, sera lancé ce mois-ci. Elément crucial à ce propos: de nouvelles actions ne seront émises qu'en cas d'achat d'uranium physique. SPUT se positionne ainsi en acheteur constant sur le marché. La cerise sur le gâteau sera la cotation sur la Bourse américaine, sans doute au 1er semestre de 2022. Selon les analystes, l'actif en gestion passera de 625 millions de dollars actuellement à au moins le double au cours des 12 prochains mois. La seule raison pour laquelle nous avons échangé UPC contre Yellow Cake (YCA) dans le portefeuille modèle était notre crainte, qui s'est avérée justifiée a posteriori, que la conversion en SPUT donne lieu à un précompte mobilier de 30%. Nous allons dès lors échanger YCA contre SPUT. SPUT se négocie actuellement moyennant une prime de 1,7% par rapport à la valeur intrinsèque, YCA avec une prime de 5%. Nous pronostiquons pour l'automne une augmentation du prix spot de l'uranium, qui amorcera une nouvelle phase de hausse pour les entreprises d'exploration et de développement dans un marché haussier de l'uranium qui n'en est encore qu'à ses balbutiements.