Quel bilan tirer de 2021 pour l'économie suédoise et la SEK?

Demeurée sous-valorisée en 2021, la couronne suédoise (SEK) a déçu les attentes. Comme la NOK, elle perd du terrain depuis une dizaine d'années. Pourtant, l'économie ne va pas mal du tout. L'inflation a certes doublé depuis juillet, mais à 2,8%, la situation semble toujours sous contrôle. Selon le FM...

Demeurée sous-valorisée en 2021, la couronne suédoise (SEK) a déçu les attentes. Comme la NOK, elle perd du terrain depuis une dizaine d'années. Pourtant, l'économie ne va pas mal du tout. L'inflation a certes doublé depuis juillet, mais à 2,8%, la situation semble toujours sous contrôle. Selon le FMI, la dette publique suédoise a baissé par rapport au PIB depuis 1995. Les trois grandes agences de notation accordent dès lors la meilleure note aux obligations publiques suédoises. L'IMD World Competitiveness Ranking 2021, qui évalue 64 économies, place la Suède en deuxième position, derrière la Suisse. La crise sanitaire a affecté moins longtemps l'économie suédoise que d'autres économies, mais cette dernière pâtit néanmoins des problèmes que rencontrent les pays voisins (retards dans les chaînes d'approvisionnement, pénurie de main-d'oeuvre). Pour maintenir l'inflation sous contrôle, la Sveriges Riksbank, la banque centrale de Suède, va probablement maintenir son taux directeur autour de 0%. Personne ne s'attend à un relèvement important des taux d'intérêt avant la mi-2024. Le programme de rachats d'obligations sera progressivement réduit en 2022. Face à l'euro, la SEK a perdu plus de 1% de sa valeur, en 2021. Elle attire peu les investisseurs - avec un rendement de 0,087%, les obligations à 10 ans en SEK rapportent à peine un peu plus que les mêmes en euro. Ils peuvent toujours miser sur une appréciation de la SEK, mais peu d'experts croient que la devise va évoluer de la sorte.