Les investisseurs peuvent miser sur une hausse à l'aide de produits dérivés ou trackers. Commerzbank propose actuellement cinq turbos longs sur le coton qui s'échangent sur Euronext et dont la valeur sous-jacente est toujours le contrat à terme livraison en décembre.
...

Les investisseurs peuvent miser sur une hausse à l'aide de produits dérivés ou trackers. Commerzbank propose actuellement cinq turbos longs sur le coton qui s'échangent sur Euronext et dont la valeur sous-jacente est toujours le contrat à terme livraison en décembre.Cotton Future Turbo long (risque faible)Code ISIN : DE000CN6JHU1Devise : EURNiveau de financement : 0,45Prix de référence : 0,67Barrière désactivante : 0,46Levier : 2,9Cours : 2,07/2,1Ce turbo long est le plus défensif de l'offre, avec un écart de 45% entre la barrière désactivante et le prix de référence. Le risque est assez faible mais le levier est déjà intéressant.Cotton Future Turbo long (risque moyen)Code ISIN : DE000CR6X767Devise : EURNiveau de financement : 0,52Prix de référence : 0,67Barrière désactivante : 0,54Levier : 4,3Cours : 1,39/1,42Sur ce turbo long, la différence entre le prix actuel du coton et la barrière désactivante est revenue à 24%, ce qui constitue toujours une marge confortable. Le levier s'est hissé à plus de 4.Cotton Future Turbo long (risque élevé)Code ISIN : DE000CN6LCB8Devise : EURNiveau de financement : 0,60Prix de référence : 0,67Barrière désactivante : 0,61Levier : 7,9Cours : 0,73/0,76C'est le turbo long le plus agressif de l'offre de Commerzbank, avec une barrière désactivante, qui se trouve à peine 10% sous le prix actuel du coton.Parmi les trackers, on trouve deux Exchange Traded Notes ou ETN's de la famille de produits iPath de l'émetteur Barclays. Il s'agit de titres de dettes subordonnés avec une échéance de 30ans.iPath Bloomberg Cotton ETNTicker : BALBourse : NYSE ArcaCode ISIN : US06739H2711Émission : juin 2008Évolution depuis 1/1/2016 : +3,4%Évolution depuis 12 mois : -1,6%Évolution sur 3 ans : -20,4%Volumes journaliers moyens : 10000Actifs en gestion : 16,7 millions USDCoût de gestion annuel : 0,75%Ce ETN sous le ticker BAL a pour échéance avril 2038. La valeur sous-jacente est l'iPath Bloomberg Cotton Subindex qui réplique l'évolution de prix du contrat à terme sur le coton. Une alternative à BAL est l'iPath Pure Beta Cotton ETN sous le ticker CTNN, du même émetteur. Celui-ci suit le Barclays Capital Cotton Pure Beta index qui répartit les investissements sur plusieurs contrats à terme. C'est en théorie préférable, pour compenser la partie en contango (si d'application), où les contrats à terme ayant une échéance plus éloignée sont plus chers. Les investisseurs doivent cependant tenir compte d'une liquidité faible d'à peine 1000titres par jour. En début d'année, le prix du café est retombé à son plus faible niveau en plus de deux ans. Depuis plusieurs semaines, le prix de la livre de café a amorcé une remontée. Le contrat à terme sur l'arabica sur la Bourse des matières premières ICE Futures US a enchéri en juin de 20%. C'est la plus forte augmentation sur une base mensuelle depuis février 2014. Le marché mondial du café rencontre plusieurs problèmes côté offre. Ainsi la sécheresse au Brésil a-t-elle occasionné un retard dans les récoltes. Les récoltes à proprement parler devraient pour leur part être conformes aux attentes. Au Vietnam, une période de sécheresse plus longue que prévu et un démarrage plus lent de la moisson devraient se traduire par des récoltes moins abondantes. En Colombie, qui est le plus important producteur d'arabica avec le Brésil, on craint à nouveau le phénomène climatique de La Niña, qui pourrait freiner les précipitations à court terme après une période déjà sèche. Côté offre, le ministère américain de l'agriculture (USDA) prévoit pour la saison 2016/2017, qui démarre en octobre, une consommation globale de café de 150,8millions de sacs (de 60 kilos) de café, le chiffre le plus élevé jamais atteint. Cela signifierait une hausse de 1,2% par rapport à 2015/2016. L'institution prévoit un record de consommation de café aux États-Unis, en Chine, au Japon et en Inde. Selon l'USDA toujours, les stocks devraient baisser, après la saison de récoltes imminente, à son plus faible niveau en quatre ans. Pour 2016/2017, Rabobank anticipe un déficit d'offre de 2,2millions de sacs. L'International Coffee Organisation (ICO) estime que ce déficit sera même encore légèrement plus élevé.On peut miser sur une hausse du prix du café, comme pour le coton, par l'intermédiaire des produits à levier et de trackers. Commerzbank propose six turbos longs ayant le contrat à terme septembre comme valeur sous-jacente, avec des leviers compris entre 2,6 et 9. Le spread est limité à 1centime d'euro.Coffee Future Turbo long (risque moyen)Code ISIN : DE000CR9SH31Devise : EURNiveau de financement : 1,07Prix de référence : 1,47Barrière désactivante : 1,1Levier : 3,6Cours : 3,63/3,64Sur ce turbo long présentant un risque moyen, le prix actuel du café est d'un tiers supérieur à la barrière désactivante. Trois turbos ont un levier plus élevé, pour ceux qui souhaitent prendre plus de risque, et deux turbos ayant un levier inférieur, pour les investisseurs défensifs.Parmi les trackers, tout comme pour le coton, il existe deux produits de la famille iPath de Barclays. L'iPath Bloomberg Coffee ETN sous le ticker JO est de loin le plus important en termes d'actifs en gestion (plus de 200millions USD) et de liquidités.La valeur sous-jacente est l'indice iPath Bloomberg Total Return, qui reflète l'évolution de prix du contrat à terme de référence sur le café. L'iPath Pure Beta Coffee ETN sous le ticker CAFE est cependant plus avancé car ce n'est pas le prix d'un seul mais de plusieurs contrats à terme qui est reflété, avec des échéances différentes. CAFE est nettement plus petit que JO, avec à peine 7millions USD d'actifs en gestion, et un volume journalier moyen de 5000titres.