Nous sommes donc désormais presque certains que le Standard&Poor's 500 a atteint un sommet intermédiaire le 4 janvier; en d'autres termes, nous assistons à la correction (intermédiaire) que nous avions prévue. Au cours des prochaines semaines, l'indice pourrait poursuivre sa descent...

Nous sommes donc désormais presque certains que le Standard&Poor's 500 a atteint un sommet intermédiaire le 4 janvier; en d'autres termes, nous assistons à la correction (intermédiaire) que nous avions prévue. Au cours des prochaines semaines, l'indice pourrait poursuivre sa descente, en direction du soutien à long terme (moyenne à 200 jours) à 4.400 points.Ceux d'entre vous qui lisent aussi la version papier de l'Initié de la Bourse verront dans le magazine du 20 janvier que nous entendions passer trois nouveaux ordres ce jour-là. Mais, ne manquant pas d'indices que le repli des marchés boursiers est bel et bien en cours, il nous semble aujourd'hui inutile d'attendre plus longtemps pour ce faire. D'où les six ordres de vente qui suivent (dont trois figurent déjà dans l'encadré "Ordres" du magazine du 20 janvier), dans l'optique, déjà annoncée, d'étoffer notre trésorerie - rappelons qu'il s'agit de préparer (au mieux) le portefeuille modèle à la correction, qui sera longue et de l'ordre de 10%, mais n'empêchera selon nous pas l'année boursière 2022 d'être bonne.Vente :- de 25 de nos actions AB InBev, à 58,74 euros l'unité;- de nos 60 actions Adecco Group, à 48,89 francs suisses l'unité;- de nos 5 actions ASML Holding, à 640 euros l'unité;- de 100 de nos actions Barco, à 19,53 euros l'unité;- de nos 80 actions Boskalis, à 26,11 euros l'unité;- de 5 de nos actions LVMH, à 679,10 euros l'unité.