Sioen Industries est le leader mondial dans l'enduisage intégré de tissus synthétiques. Il s'agit plus précisément de recouvrir un support d'une couche de protection, notamment pour les tissus techniques de qualité supérieure. L'un des principaux débouchés de l'entreprise est le secteur du transport routier, pour les bâches qui recouvrent les poids lourds. Sioen est avant tout le seul acteur entièrement intégré de son secteur. La stratégie du groupe est fondée sur des investissements constants dans l'innovation et un appareil de production moderne. La direction rappelle d'ailleurs que ces investissements continus dans l'innovation ont également apporté une croissance du chiffre d'affaires dans les nouvelles applications techniques. À la moitié de l'été, l'entrep...

Sioen Industries est le leader mondial dans l'enduisage intégré de tissus synthétiques. Il s'agit plus précisément de recouvrir un support d'une couche de protection, notamment pour les tissus techniques de qualité supérieure. L'un des principaux débouchés de l'entreprise est le secteur du transport routier, pour les bâches qui recouvrent les poids lourds. Sioen est avant tout le seul acteur entièrement intégré de son secteur. La stratégie du groupe est fondée sur des investissements constants dans l'innovation et un appareil de production moderne. La direction rappelle d'ailleurs que ces investissements continus dans l'innovation ont également apporté une croissance du chiffre d'affaires dans les nouvelles applications techniques. À la moitié de l'été, l'entreprise basée à Ardooie, en Flandre occidentale, a attiré l'attention avec l'acquisition de Dimension-Polyant, leader mondial du marché des toiles pour voiles. Avec une transaction d'une valeur de 38millions EUR, c'était également la plus grande acquisition de l'histoire de Sioen. Le groupe a enregistré un excellent premier semestre 2016. Le chiffre d'affaires (CA) a progressé de 168,5 à 180,25millions EUR. Soit une hausse de 7% au cours des six premiers mois de l'année par rapport à la même période l'an dernier. La division Textiles techniques enduits, de loin la plus grande du groupe (+11,4%; fils, tissage), a pris à son compte la majeure partie de la hausse des ventes. Le CA, passé de 100,7 à 112,3millions EUR, inclut cependant trois mois de ventes de Manifattura Fontana, rachetée le 1er avril. Hormis cette acquisition, la croissance organique s'élève à 6,8%. Dans ce domaine, la division la plus performante est Chemicals (production de pâte, d'encres et de vernis industriels), la plus petite du groupe. Cette division a en effet enregistré une augmentation (organique) du CA de 8,7%. La troisième et dernière division, Apparel (fabrication de vêtements techniques), a fait moins bien avec une baisse du CA de -3,4% (de 47,5 à 45,9millions EUR). Outre la hausse du CA, les actionnaires ont surtout apprécié l'augmentation de la rentabilité du groupe. Les cash-flows opérationnels récurrents (REBITDA) ont en effet progressé de 23% à 32,2millions EUR au cours des six premiers mois de l'année. Cela signifie que la marge de REBITDA (cash-flows opérationnels/CA) est passée de 15,6% au premier semestre de l'an dernier à 17,9% au premier semestre de 2016. L'évolution du bénéfice opérationnel (EBIT), qui a bondi de 41% (de 18,5 à 26,1millions EUR) est encore plus positive. Cela se traduit par une ascension de la marge d'EBIT de 11,0% à 14,5%. Le bénéfice net au niveau du groupe a progressé de 11,5 à 14,0millions EUR (+21%). Soit de 0,58 à 0,71EUR par action. Cela laissera sans doute un peu de marge pour une augmentation du dividende sur l'exercice 2016. Au terme de l'exercice précédent, le dividende avait déjà été porté de 0,37 à 0,48EUR par action. À l'annonce des chiffres semestriels fin août, la direction a déclaré s'attendre à ce que la tendance sous-jacente se poursuive également au deuxième semestre. En d'autres termes: les perspectives sont favorables. ConclusionCes dernières années, le CA et le bénéfice de Sioen Industries avaient évolué plutôt latéralement _ CA proche de 320millions EUR. Mais les choses ont changé dans le bon sens cette année et les perspectives pour les années à venir sont favorables. En raison de la croissance organique du groupe, mais aussi par l'acquisition de Dimension-Polyant, le CA pourrait s'établir à proximité de 400millions EUR l'an prochain. À 14fois le bénéfice attendu l'an prochain et un rapport valeur d'entreprise (EV)/cash-flow opérationnel (EBITDA) 2017 de 7,5, le potentiel haussier n'est pas épuisé. Nous relevons le conseil et intégrons l'action en Sélection.Conseil : digne d'achatRisque : moyenRating : 1B