Le programme actuel de rachat mensuel d'obligations à hauteur de 60 milliards d'euros par la Banque centrale européenne (BCE) court encore jusqu'à la fin de l'année. La BCE a déjà évoqué avant l'été qu'elle allégerait peut-être ses rachats, mais nous en saurons probablement plus le mois prochain. Après un repli durant les mois d'été, le rendement sur les obligations d'État allemandes à dix ans (Bunds), la référence en matière d'emprunts publics en zone euro, a repris de la hauteur ces dernières sema...

Le programme actuel de rachat mensuel d'obligations à hauteur de 60 milliards d'euros par la Banque centrale européenne (BCE) court encore jusqu'à la fin de l'année. La BCE a déjà évoqué avant l'été qu'elle allégerait peut-être ses rachats, mais nous en saurons probablement plus le mois prochain. Après un repli durant les mois d'été, le rendement sur les obligations d'État allemandes à dix ans (Bunds), la référence en matière d'emprunts publics en zone euro, a repris de la hauteur ces dernières semaines.Avec le Lyxor Daily Double Short Bund ETF, les investisseurs peuvent se couvrir contre une hausse ultérieure des taux du Bund.Cet ETF, coté sous le ticker DSB en Bourse d'Euronext Paris, n'est pas un tracker ordinaire. Il est une combinaison d'un tracker inverse (short tracker) et d'un tracker à levier (leveraged tracker). Lorsque les taux montent, les prix des obligations existantes (émises à un taux inférieur) baissent. Inversement, les cours des obligations prennent de la hauteur lorsque les taux baissent. La valeur sous-jacente de ce tracker est l'indice SGI Daily Double Short Bund. L'indice Bund représente un panier d'obligations d'État allemandes. La version short fournit donc le rendement inverse. Si le panier recule sur une base journalière de 1% (en conséquence de la hausse des taux longs ce jour-là), l'indice Short Bund augmentera de 1%. Le terme 'Double', dans le nom de ce tracker, signifie qu'il s'agit d'un tracker à levier, en l'occurrence avec un levier 2. Dans notre exemple, l'indice SGI Daily Double Short Bund augmenterait alors de 2%. Il s'agit d'un tracker synthétique, où l'indice est répliqué par le biais d'accords d'échanges (swaps). Société Générale est la contrepartie financière. C'est aussi la maison mère de l'émetteur Lyxor ETF.L'indice et le tracker sont ainsi conçus de manière à ce que la partie inverse et le levier soient répliqués sur une base quotidienne. Dans la mesure où l'indice n'évolue pas de manière continue dans la même direction, on note à long terme une déviation (tracking error). Si l'indice Bund recule par exemple de 6% sur une période de deux mois, le rendement du Daily Double Short ne sera donc pas automatiquement égal à 12%. Les investisseurs doivent tenir compte de ces caractéristiques.