La Grèce occupe la Une de la presse financière... C'est que le dossier commence à sérieusement échauffer le trio constitué par l'Union européenne, la Banque centrale européenne et le Fonds monétaire international. Les Grecs ne semblent pas disposés à accepter les conditions strictes imposées par cette troïka et à mettre en place les réformes nécessaires. La Grèce a de graves problèmes financiers et le pays n'a pas les fonds nécessaires pour honorer les paiements totalisant 1,6 milliard EUR qui viennent à échéance en juin. Difficile de dire ce qui peut se passer à présent. De nombreux experts valident le scénario d'un 'Grexit', c'est-à-dire d'une sortie du pays de la zone euro associée à un retour à la drachme. Difficile de prév...

La Grèce occupe la Une de la presse financière... C'est que le dossier commence à sérieusement échauffer le trio constitué par l'Union européenne, la Banque centrale européenne et le Fonds monétaire international. Les Grecs ne semblent pas disposés à accepter les conditions strictes imposées par cette troïka et à mettre en place les réformes nécessaires. La Grèce a de graves problèmes financiers et le pays n'a pas les fonds nécessaires pour honorer les paiements totalisant 1,6 milliard EUR qui viennent à échéance en juin. Difficile de dire ce qui peut se passer à présent. De nombreux experts valident le scénario d'un 'Grexit', c'est-à-dire d'une sortie du pays de la zone euro associée à un retour à la drachme. Difficile de prévoir la réaction des marchés financiers dans ce cas de figure, car cet événement ne connaîtrait aucun précédent. Dans ce scénario, une baisse n'est certainement pas exclue car les Bourses ont pulvérisé record après record au cours des derniers mois.A l'aide d'options, vous pouvez parfaitement protéger votre portefeuille contre un repli. Dans la mesure où la réaction sera probablement la plus sensible en Europe, nous conseillons de travailler avec des options sur les indices européens. L'indice néerlandais AEX est notre favori en raison de sa négociabilité et des spreads réduits. Comme nous prévoyons que l'éventuel " feu d'artifice " aura lieu à brève échéance, nous nous concentrons sur les options qui courent jusqu'au troisième vendredi de juillet 2015. Enfin, l'AEX affiche actuellement 471 points, ce qui signifie qu'avec une option put de 470, vous pouvez couvrir un portefeuille de 47.000 EUR.Achat putAchat put AEX juillet '15 470 @ 12,50 EURLa couverture complète d'un portefeuille de 47.000 EUR coûte 1250 EUR par contrat (12,50 x 100). Si vous gérez un portefeuille de 470.000 EUR, vous devrez donc acheter 10 contrats pour une protection complète. Cela représente 2,7%, ce qui est relativement cher pour une période d'un peu plus d'un mois, mais les circonstances sont exceptionnelles, rappelons-le. Considérez ceci comme une prime d'assurance. Dans tous les cas, elle vous permettra de dormir sur vos deux oreilles. Si l'indice AEX baisse, un settlement (470 moins la valeur actuelle de l'AEX) aura lieu à l'échéance (17 juillet) et cet argent sera viré sur votre compte.Achat put, émission call (1)Achat put AEX juillet '15 470 @ 12,50 EUREmission call AEX juillet '15 470 @ 13,20 EURPar cette stratégie, vous obtenez l'argent nécessaire pour l'achat de l'option put par l'émission d'une option call. Ce qui suppose que vous vous concentriez sur un cours de 470. Vous êtes protégé contre un repli de cours de l'AEX, mais en cas de hausse, vous accusez une perte parce que vous devez en fin de compte payer la différence entre la situation de l'AEX à l'échéance moins 470. La notion de perte est d'ailleurs très relative car normalement, la valeur de votre portefeuille doit avoir augmenté dans les mêmes proportions. Avant frais, vous tirez d'ailleurs 70 EUR (1320 - 1250) de cette combinaison.Achat put, émission call (2)Achat put AEX juillet '15 460 @ 8,60 EUREmission call AEX juillet '15 480 @ 8,30 EURIl n'est pas nécessaire de mettre sur pied une combinaison avec des options at-the-money, c'est-à-dire très proches du cours. L'achat du put juillet 2015 460 coûte 860 EUR, mais vous récupérez 830 EUR par l'émission simultanée du call juillet 2015 480. Votre mise s'élève donc à peine à 30 EUR (860 - 830). De cette manière, vous êtes totalement protégé contre un repli sous 460, alors que vous ne perdriez qu'une maigre part de la plus-value dans l'hypothèse (peu probable) où l'AEX serait supérieur à 480 EUR à l'échéance.