Depuis le début de cette année, le taux de l'obligation d'Etat américaine à 10 ans s'est hissé de 2,4 à près de 2,9%, son plus haut niveau depuis début 2014. Ce chiffre pourrait augmenter car les taux ne sont pas encore élevés.
...

Depuis le début de cette année, le taux de l'obligation d'Etat américaine à 10 ans s'est hissé de 2,4 à près de 2,9%, son plus haut niveau depuis début 2014. Ce chiffre pourrait augmenter car les taux ne sont pas encore élevés.C'est la politique monétaire de la Réserve fédérale (Fed) (rachat massif de titres publics) qui a tiré les taux vers le bas au lendemain de la crise financière. Mais à présent, la Fed considère leur redressement suffisant pour ne plus les soutenir que partiellement. Un acheteur important disparaîtra donc du marché. Précisément au moment où un surcroît de titres de la dette publique devrait affluer sur le marché pour financer l'abaissement du taux d'imposition ainsi que les travaux d'infrastructure. Par ailleurs, plusieurs éléments semblent indiquer que l'inflation prend à nouveau de la hauteur. Les taux et l'inflation évoluant à la hausse, il peut paraître judicieux d'opter pour des obligations liées à l'inflation ou TIPS. Les TIPS garantissent un rendement réel déterminé (rendement nominal minoré de l'inflation) car la valeur nominale évolue parallèlement à la hausse des prix à la consommation. Naturellement, il faut conserver ces obligations jusqu'à leur échéance pour bénéficier de ce rendement. Cependant, les TIPS ne sont pas immunisées contre les hausses de taux.Pour miser sur la remontée des taux, l'unique autre moyen consiste à prendre une position short sur les obligations d'Etat. Notamment de façon directe grâce aux produits à effet de levier (tel le turbo short sur le Treasury Note) ou de manière indirecte en investissant dans l'ETF Sit Rising Rate.Code ISIN : US26923H1014Bourse : NYSE ArcaTicker : RISE USPremière cotation : février 2015Actifs sous gestion : 36,6 millions de dollarsFrais de gestion annuels : 1 %Ce tracker émis par ETF Managers Group est commercialisé depuis trois ans. Ces quatre derniers mois, RISE a connu un succès grandissant et les actifs gérés ont augmenté de moitié. Le tracker est surtout exposé aux obligations d'Etat américaines à deux, cinq et dix ans via des contrats à terme et des options; les obligations à deux et cinq ans sont "shortées" à l'aide de contrats à terme. En outre, comme les gestionnaires de l'ETF conservent des options put sur l'obligation d'Etat à 10 ans, RISE verra sa valeur augmenter si le cours de celle-ci baisse et que les taux (yields) remontent. La commission de gestion annuelle est cependant élevée, à 1%.