Les indices d'actions américains, surtout, se sont fort repliés au début de ce mois. L'Europe a elle aussi pris une raclée. Les marchés émergents ne se portent pas mieux, qui sous-performent depuis un temps. L'indice de la Bourse chinoise a ainsi cédé plus de 20% depuis le début de l'année 2018.
...

Les indices d'actions américains, surtout, se sont fort repliés au début de ce mois. L'Europe a elle aussi pris une raclée. Les marchés émergents ne se portent pas mieux, qui sous-performent depuis un temps. L'indice de la Bourse chinoise a ainsi cédé plus de 20% depuis le début de l'année 2018.La correction de ce mois n'est imputable qu'à un fonctionnement de marché imprévisible. Elle évoque celle de février, le plus mauvais mois en deux ans pour l'indice S&P500. Les marchés ont depuis repris une orientation haussière: les cours ont encore augmenté et les valorisations ont continué de prendre de la hauteur. Mais la correction n'est peut-être pas terminée. Adopter une stratégie de couverture n'est certainement pas un luxe.Pour pouvoir profiter d'un repli boursier, plusieurs émetteurs d'ETF ont développé des trackers inverses, qui visent à atteindre le rendement inverse de l'indice sous-jacent sur une base journalière. Ces produits servent donc à se couvrir, mais sont en principe destinés à rester en portefeuille moins de 12 mois, de manière à minimiser l'inévitable erreur de réplication (tracking error) de la performance de l'indice sur le long terme.L'ETF Lyxor EuroStoxx50 Daily Inverse est coté sur Euronext Paris sous le ticker BSX et le code ISIN FR0010424135. Le tracker reflète l'évolution de l'EuroStoxx50 Short Return. Si l'indice EuroStoxx50 recule de 1,5%, le Short Return et donc le BSX gagneront 1,5%.Les investisseurs souhaitant prendre une position courte sur l'indice S&P500 peuvent opter pour l'ETF X-Trackers S&P500 Daily Swap. Celui-ci s'échange sur la Bourse allemande Xetra sous le ticker DXS3 et le code ISIN LU0322251520. Il fonctionne de la même manière que BSX, mais a le S&P500 Inverse Daily pour sous-jacent. Les émetteurs de produits à levier proposent un vaste assortiment de trackers basés sur les principaux indices boursiers. Goldman Sachs Markets applique un spread d'un centime d'euro pour des turbos sur le S&P500 et l'EuroStoxx50. Les leviers disponibles démarrent à 2 et vont au-delà de 50. En termes de risques, le choix est donc vaste. BNP Paribas Markets et ING proposent également des solutions, mais l'écart entre le cours offert et le cours vendeur est plus important.