Royal Dutch Shell figure sur nombre de listes de favoris. L'action n'est qu'à 10% de son sommet historique de 31,38 euros atteint le 22 mai dernier. A un rapport cours/bénéfice inférieur à 12, elle n'est pourtant pas exagérément onéreuse. D'autant que ses détenteurs peuvent compter sur un rendement de dividende de 5,6%, ce qui est tout sauf négligeable.
...