Cette affirmation ne provient pas de n'importe quel analyste mais a été prononcée la semaine dernière par Andrew Haldane, un directeur de la Bank of England, lors d'une séance d'audition devant le Parlement. " Soyons francs : nous avons contribué consciemment à la formation de la plus grande bulle obligataire de l'histoire. Redoublons de vigilance car cette bulle pourrait exploser plus rapidement que nous le voudrions ", a poursuivi Haldane. Certains parlementaires sont sans doute tombés de leur chaise devant tant de franchise. La Bank of England s'est hâtée de préciser qu'Haldane s'était exprimé " à titre personnel " et a souligné qu'une hausse trop rapide des taux directeurs aurait effectivement des conséquences dramatiques. " Un retour à la ...