Cela fait donc plus d'un an que le bénéfice moyen des membres du Standard&Poor's 500 se contracte. Les chiffres ne sont pas encore définitifs, mais nous nous trouvons pour l'instant dans une fourchette de -3 à -3,5%. Certes, cette évolution est et reste avant tout imputable à l'effondrement des bénéfices dans le secteur énergétique. Si nous en faisons abstraction, nous observons, comme espéré, un redressement limité des bénéfices d'environ 1% par rapport au deuxième trimestre 2015.
...