Le loueur norvégien d'installations de forage pétrolier offshore souffre toujours de l'énorme contraction des activités offshore consécutive à la chute brutale du cours du pétrole depuis 2013. Le rebond opéré par l'or noir ces douze derniers mois, passé de 28 dollars à 53 dollars actuellement (prix WTI), est évidemment le bienvenu, mais on estime de manière générale qu'un redressement durable au-dessus de 60 dollars le baril est nécessaire pour engager une réelle reprise dans le secteur offshore.
...