Le sentiment à l'égard de la Bourse chinoise est à nouveau positif, et l'entame de l'année du Tigre, le lancement des Jeux olympiques d'hiver et la conclusion de divers accords économiques bilatéraux par Pékin et ses partenaires commerciaux (dont la Russie) y sont pour quelque chose. Comme en outre le gouvernement chinois mène une politique monétaire accommodante, le pays attire un nombre croissant d'investisseurs étrangers. Vo...

Le sentiment à l'égard de la Bourse chinoise est à nouveau positif, et l'entame de l'année du Tigre, le lancement des Jeux olympiques d'hiver et la conclusion de divers accords économiques bilatéraux par Pékin et ses partenaires commerciaux (dont la Russie) y sont pour quelque chose. Comme en outre le gouvernement chinois mène une politique monétaire accommodante, le pays attire un nombre croissant d'investisseurs étrangers. Voici trois indices chinois populaires et quelques ETF qui répliquent leur performance.Cet indice couvre 85% du marché des actions chinoises et compte actuellement 738 positions. Il est peu exposé (moins de 5%) au secteur immobilier, en difficulté. Les 5 positions majeures de l'indice (au 10/2)Tencent Holdings: 14%Alibaba Group: 9,3%Meituan: 4,7%China Construction Bank: 3%JD.com: 2,9%Plusieurs ETF suivent cet indice. Le plus intéressant est selon nous l'iShares MSCI China, émis par BlackRock. Il s'échange sur Euronext Amsterdam (ticker ICHN, code ISIN IE00BJ5JPG56). C'est un tracker physique qui réinvestit les dividendes. A 0,4% l'an, les frais de gestion y sont faibles. Le même émetteur propose un autre tracker encore qui réplique cet indice mais qui, lui, distribue les dividendes: son ticker est ICHD et son code ISIN, IE00BL977C92.Cet indice regroupe les 50 actions le plus appréciées sur la Bourse de Hong Kong. Il se distingue surtout du MSCI China par sa forte exposition au secteur financier (30%). Parmi les ETF qui le suivent, il y a l'iShares China Large Cap, qui se négocie sur Euronext Amsterdam (ticker FXC, code ISIN IE00B02KXK85). Ce tracker physique reverse les dividendes. A 0,74% l'an, ses frais de gestion sont élevés, par contre. Cet indice-ci regroupe les 300 principales valeurs, cotées en renminbi, sur les Bourses de Shanghai et de Shenzhen; il s'agit des actions chinoises A. Il comprend moins d'actions financières (23%) que les indices précédents. L'ETF Xtrackers CSI300, émis par DWS Group (Deutsche Bank), le suit. Il se négocie sur le Xetra (ticker XCHA, code ISIN LU0779800910). C'est un tracker synthétique qui réinvestit les dividendes. Ses frais de gestion annuels se montent à 0,5%.