L'action du n° 1 des édulcorants naturels (stévia) a chuté de 30% le 20/9, avant de tomber à 119,8 pence, son plus bas niveau depuis 2012, le 23. En cause: l'annonce du report de la publication des résultats annuels dû à des problèmes de valorisation des stocks que PwC aurait détectés pendant son audit. Les vérifications prendront des semaines. La direction, qui estime les répercussions de l'incident à 30 milliards de dollars au plus, affirme que l'endettement net ...