Au travers d'options sur indices boursiers, l'on peut miser à la baisse ou à la hausse sur un panier d'actions entier, en une seule fois. Nous préférons émettre un call sur le Bel 20 et sur son équivalent néerlandais, l'AEX, deux indices qui ont progressé depuis janvier, en vue de sécuriser nos gains.
...

Au travers d'options sur indices boursiers, l'on peut miser à la baisse ou à la hausse sur un panier d'actions entier, en une seule fois. Nous préférons émettre un call sur le Bel 20 et sur son équivalent néerlandais, l'AEX, deux indices qui ont progressé depuis janvier, en vue de sécuriser nos gains. Certes, nous ne tablons pas sur une forte baisse des cours. Les économistes escomptent une reprise durable; tant que les taux d'intérêt et l'inflation restent maîtrisés, les actions constituent le meilleur investissement. Cependant, il y a fort à parier que les envolées de ces derniers mois inciteront à des prises de bénéfices, un comportement qui entraînera le recul d'actions pourtant en bonne santé.Nous optons pour l'émission de deux calls, mais vous pouvez également miser à la baisse en achetant un put. Alors que notre choix ne nécessite aucun investissement direct, l'acheteur d'un put doit, lui, payer immédiatement la prime. Bel 20 décembre 2021au prix d'ex. de 4.100 à 192,87 EURUn contrat sur le Bel 20 portant sur 10 titres (et non pas 100), l'émission de ce call génère une prime de 1.928,7 euros. C'est le montant que nous percevrons par contrat, sans investissement. Un support s'annonce autour de 3.918 points en cas de repli de l'indice. Tant que ce dernier se maintient en deçà de 4.100 points, nous sommes gagnants. Mais s'il franchit ce seuil, nous devrons payer 10 fois la différence entre 4.100 et la position de l'indice au 17/12. Le volume des contrats négociés sur le Bel 20 est très faible. C'est moins le cas des options sur l'AEX.AEX septembre 2021au prix d'ex. de 720 à 22,90 EURCe contrat rapporte 2.290 euros (22,90 x 100 titres). Notre stratégie ne diffère pas de celle ci-dessus. Nous attendons une baisse ou une évolution latérale de l'indice entre le support, autour de 694, et la résistance à 719 points; si cela se produit, nous serons gagnants. Mais si la résistance évoquée est percée, le cours en rencontrera une autre autour de 740points. Dans ce cas, la perte maximale possible serait égale à la différence entre le niveau de l'AEX au 17/9 et le prix d'exercice (720) multiplié par 100. La prime perçue de 2.290 euros réduira heureusement la perte.